Publicité
31 décembre 2019 - 14:00

Rétrospective 2019

Décembre: restructuration, incendie majeur et service gratuit de la SAAQ au coeur de l’actualité

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Qui dit nouvelle année, dit aussi revue de l’année qui prend fin. Dans cette optique, Néomédia Valleyfield a décidé de vous concocter une revue de l’actualité 2019. Voici donc les trois nouvelles les plus populaires sur notre plateforme numérique pour le mois de décembre.

Même s’il n’est pas encore terminé, le mois de décembre a attiré son lot de visiteurs sur la plateforme numérique de Néomédia Valleyfield. Parmi les centaines d’articles publiés au cours des derniers jours, trois ont généré plus de curiosité chez les lecteurs.

La première met en scène la bannière Bentley qui annonçait, le 1er décembre, qu’elle restructurait son entreprise. Cette action a eu pour effet de procéder à la fermeture de 25 magasins au Québec. Au moment d’écrire l’article, Néomédia ne connaissait pas les impacts de cette décision sur les succursales régionales, dont celle de Salaberry-de-Valleyfield.

Le 5 décembre, une triste nouvelle venait assombrir l’actualité alors qu’un garage de mécanique générale était la proie des flammes à Beauharnois. Heureusement, personne n’a été blessé dans cet incendie qui a causé un panache de fumée visible à des kilomètres à la ronde.

Le 17 décembre, Néomédia Valleyfield publiait un article informatif sur les plaques d’immatriculation illisible. Dans le texte, la SAAQ indiquait la procédure à suivre pour remplacer celle-ci, gratuitement, dans l’un de ses points de service. Pour la relire

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.