Publicité
29 décembre 2018 - 10:00

Revue de l’année 2018

Un mois de juillet triste pour les citoyens de la MRC de Beauharnois-Salaberry

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Qui dit nouvelle année, dit aussi revue de l’année qui prend fin. Dans cette optique, Néomédia Valleyfield a décidé de vous concocter une revue de l’actualité 2018. Voici donc les trois nouvelles les plus populaires sur notre plateforme numérique pour le mois de juillet.

Alors que l’été s’est installé sur la MRC de Beauharnois-Salaberry, un parfum de tristesse soufflait sur la région. En juillet, les trois nouvelles ayant retenu l’attention sont des faits divers.

Le premier confirmait l’incarcération prochaine d’un Campivallensien en lien avec des accusations de contacts sexuels  et d’incitation à des contacts sexuels sur une personne mineure. Plus de détails sur ce dossier en cliquant ici.

La seconde nouvelle a causé la commotion dans la Ville de Beauharnois. Le 16 juillet, deux amis de longue date manquaient à l’appel à la suite d’une escapade de pêche. Deux jours plus tard, une dépouille était repêchée près du barrage de Pointe-des-Cascades

La troisième nouvelle difficile de ce mois de juillet 2018 rapportait une collision entre une voiture et deux motos sur la route 201 à Rigaud. Cette collision a malheureusement causé la mort d’un des motocyclistes, un homme de 60 ans de Salaberry-de-Valleyfield. Les autres personnes impliquées dans cet accident ont subi des blessures mineures. 

L’équipe de Néomédia Valleyfield tient à souhaiter ses sympathies les plus sincères aux familles éprouvées par ces événements en juillet dernier.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.