Publicité

13 avril 2021 - 10:00

Ils pourraient être vaccinés plus rapidement

EXO demande que ses employés soient considérés comme travailleurs essentiels

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Alors que la vaccination est maintenant ouverte aux travailleurs du milieu de la santé, Exo demande au gouvernement du Québec et à la Direction de la santé publique que les travailleurs de première ligne du transport collectif soient vaccinés. 

Pour la société de transport, ses chauffeurs d'autobus, ses équipes de train, ses inspecteurs et autres employés en lien direct avec la clientèle devraient être considérés comme des travailleurs essentiels ce qui leur permettraient d'avoir accès à la vaccination contre la COVID-19 le plus rapidement possible.

Devant la multiplication des variants de la COVID-19, potentiellement plus virulents et dont le risque de transmission est plus grand, exo considère qu'il faut prendre des mesures supplémentaires pour réduire davantage les risques pour tous les employés sur le terrain. Il faut leur permettre d'être vaccinés le plus rapidement possible, au même titre que tous les autres travailleurs essentiels.

« Depuis plus d'un an, plusieurs de nos employés travaillent en première ligne au quotidien afin que des milliers de déplacements puissent être effectués de manière sécuritaire sur le réseau d'exo. Grâce à eux, exo est en mesure d'assurer la mobilité de tous, particulièrement des personnes qui œuvrent dans les services essentiels. Or, ces employés de première ligne sont aussi des travailleurs essentiels, et il devient urgent de leur donner accès à la vaccination », a déclaré Sylvain Yelle, directeur général d'exo.

Rappelons qu'exo s'est adapté très rapidement à la réalité de la pandémie en modifiant, avec succès jusqu'ici, ses façons de faire. Exo a été l'un des premiers organismes de transport collectif à installer des parois de plexiglas dans ses autobus et ses billetteries. Il a mis en place des mesures de désinfection dans tous ses véhicules, exigé le port du masque en tout temps pour ses inspecteurs sur le terrain, modifié le type d'interventions faites auprès de la clientèle et mené en continu une campagne de sensibilisation aux mesures sanitaires et au port du masque.

« L'arrivée des variants de la COVID-19, plus virulents et plus contagieux, pourrait fragiliser les services d'exo. L'accès sans délai de nos employés de première ligne à la vaccination nous permettra de sécuriser le service essentiel qu'est le transport collectif », a conclu Sylvain Yelle.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.