Publicité

2 février 2021 - 14:00 | Mis à jour : 14:30

Route 138 et chemin de la Beauce

Radar photo mobile et abaissement de la vitesse à Sainte-Martine

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

À l’automne 2019, la route 138 entre Mercier et Sainte-Martine a causé le décès de huit personnes lors d’accidents de la route. À la suite de ceux-ci, dont les plus jeunes victimes avaient 16 et 19 ans, des actions ont été mises en place par le Ministère des Transports du Québec pour sécuriser ce tronçon routier.

Les plus récentes sont la pose d’un radar mobile, donc une petite fourgonnette qui vient à l’occasion s’installer dans ce secteur de la route 138, entre l’entreprise Mexuscan et la Ville de Mercier. La première visite de ce véhicule se fera en 2021.

Dans la même foulée, le MTQ confirme l’abaissement de la vitesse sur le chemin de la Beauce, jusqu’à la rue Phénix. Plus précisément, les automobilistes qui emprunteront ce tronçon pourront rouler à un maximum de 50 km heure jusqu’à150 mètres au nord de l’intersection du chemin de la Beauce et de la rue Phénix. « 

Le MTQ ne nous a pas confirmé la date d'entrée en vigueur, mais l'équipe de notre point de service s'occupe d'installer la signalisation dans les meilleurs délais », précise la responsable des communications à la Municipalité de Sainte-Martine, Audrey Caza.

Haie brise vent

La prochaine étape dans le dossier sera la mise en place d’une haie brise vent permanente. «  Le projet est entre les mains du MTQ. Nous attendons un échéancier de travail de leur part. Nous avons depuis 2019, une excellente collaboration de leur côté », ajoute-t-elle.

En parallèle, la Municipalité travaille sur une campagne de sensibilisation à la sécurité routière personnalisée en collaboration avec la SQ, la SAAQ et le Service de police de Mercier.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.