Publicité

18 août 2020 - 10:00

Recrudescence des collisions mortelles en moto

À moto ou en auto, adoptez des comportements responsables

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

La Sûreté du Québec rappele aux conducteurs l’importance d’adopter des comportements responsables et sécuritaires afin de réduire les risques d’être impliqués dans une collision. 

Au cours des quatre derniers jours, neuf personnes, dont quatre motocyclistes, ont perdu la vie sur le territoire desservi par la Sûreté du Québec.

Depuis le début de l’année 2020, 123 collisions mortelles sont survenues sur le territoire comparativement à 115 à pareille date l’an dernier. Parmi ces collisions, 31 impliquent des motocyclistes, alors qu’en 2019 le nombre était de 19. L’achalandage réduit du réseau routier au cours des mois de mars à mai en raison de la pandémie aurait dû se traduire par une baisse du nombre de collisions mortelles à présent.  

Dans la majorité des collisions, un comportement humain est en cause. La vitesse ou la conduite imprudente  demeure la principale cause de décès sur nos routes. L’inexpérience est également un facteur dans plusieurs collisions ou embardées impliquant des motocyclistes. La distraction, la capacité de conduite affaiblie par l’alcool, la drogue ou la combinaison des deux ainsi que  le non-port de la ceinture de sécurité demeure parmi les causes principales de collisions.

À moto comme en auto, chacun doit tenir compte des autres usagers sur la route et être vigilant en leur présence, afin de partager la route de façon sécuritaire et harmonieuse.

Les automobilistes sont invités à faire preuve d’une prudence accrue en présence des motocyclistes, notamment en leur portant une plus grande attention pour mieux les voir, et les motocyclistes sont invités à se rendre visibles et à adopter un comportement favorisant leur sécurité.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.