Publicité

13 mai 2020 - 11:00 | Mis à jour : 12:30

Parc Arthur-Miron

Installation d’un feu de circulation temporaire à l’intersection Bord-de-l’Eau-Monseigneur-Langlois

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le mardi 5 mai, les élus de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield ont donné leur aval à l’installation d’un feu de circulation temporaire à l’intersection Bord-de-l’Eau et Monseigneur-Langlois. Cette solution alternative est mise en place à la suite du projet de référendum du parc industriel Arthur-Miron, refusé par les citoyens de celui-ci. 

À lire aussi: 

« On va mettre en place un plan de dépistage plus massif », dit le Dr Horracio Arruda

Plus tôt en 2019, la Ville de Salaberry-de-Valleyfield avait mis en branle un projet de réfection des infrastructures du parc industriel Arthur-Miron. Pour le concrétiser, un emprunt de 10 M$ aurait été nécessaire, ce qui aurait eu un impact sur le compte de taxes des entreprises situées dans ce secteur. À la suite de la tenue d’un registre, le projet a été refusé, ce qui a forcé la municipalité a trouvé un plan B. 

Puisque le boulevard Monseigneur-Langlois est de juridiction provinciale, les élus ont poursuivi les discussions avec le Ministère des Transports du Québec (MTQ) dans ce dossier. « Il a été décidé lors de nos échanges de procéder à l’installation d’un feu de circulation temporaire sur place pour sécuriser cette intersection passante. En même temps, le MTQ fermera le passage de la rue Cardinal menant au terre-plein sur Monseigneur-Langlois et implantera une voie pour tourner à gauche sur la rue Gaétan. Nous sommes satisfaits de cette solution, nous avons été bien consulté », explique le maire de Salaberry-de-Valleyfield, Miguel Lemieux. 

Pour la réalisation de ce projet, la facture sera séparée entre la municipalité et le MTQ. La première paiera 25 000$  alors que le reste des coûts, notamment pour l’aménagement de la voie de virage à gauche et le feu de circulation temporaire, seront assumés par le second. Notons qu’une traverse pour piétons et cyclistes sera aussi aménagée aux frais de la Ville. 

Au moment d’écrire ces lignes, malgré deux tentatives de communications avec le MTQ, il n’a pas été possible de les rejoindre. Par conséquent, l’échéancier du projet et les coûts à débourser par le palier provincial pour concrétiser ce chantier demeurent inconnus. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.