Publicité

24 avril 2020 - 10:00

Installation de balises et de dos d'âne

Saint-Étienne-de Beauharnois prend des moyens pour diminuer la vitesse dans ses rues

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

À l’instar de plusieurs autres municipalités au Québec, Saint-Étienne-de-Beauharnois est aux prises avec des problèmes de vitesse dans ses rues. Consciente de cette problématique, la localité prend des moyens pour tenter de l’atténuer dans ses rues. 

À lire aussi: 

Réouvertures des écoles et des entreprises: plans déposés la semaine prochaine

Trois endroits sont parmi les plus souvent ciblés par les citoyens comme ayant des problématiques liées à la vitesse, soit la rue Madeleine et deux sections du Chemin Saint-Louis. 

Sur la rue Madeleine, l’administration municipale a pris la décision d’installer, prochainement, des balises pour réduire la vitesse dans la rue. Un dos d’âne sera aussi installé éventuellement. « Toutefois des dos d'âne sont installés sur la rue de l'Église et la zone est de 30 km et il y a également de la vitesse, donc la SQ doit venir appliquer la réglementation concernant la vitesse dans nos rues », prévient la localité. 

Chemin St-Louis, de juridiction provinciale 

Comme le Chemin St-Louis est sous la responsabilité du Ministère des Transports, la limite de vitesse a été modifié par celui-ci l’an dernier, passant ainsi de 70 km à 50 km, entre la rue Cazelais et la rue Jean-Guy. « Le MTQ nous a informé que si cette zone devenait à 50 Km, il n'y aurait plus de transport scolaire dans ces rues. Nous avons contacté le transport scolaire et effectivement, les enfants devraient marcher à pied jusqu'à l'école. La municipalité a décidé de ne pas enlever le transport scolaire dans ce secteur puisque beaucoup de jeunes enfants devraient marcher pour se rendre à l’école », explique la municipalité par voie de communiqué. 

À l’autre extrémité du Chemin St-Louis, la zone de 50 km a été allongée pour modérer la vitesse. Donc, dans ce cas-ci, la meilleure solution en cas de non respect de celle-ci est d’aviser la Sûreté du Québec

«  La municipalité est consciente du problème de la vitesse dans la municipalité et nous savons qu'il y va de la sécurité de nos enfants et c'est pour cela que nous avons fait l'acquisition d'un afficheur de vitesse pour réduire la vitesse dans les rues que nous installerons dans différentes endroits dans la municipalité », conclut-on. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.