Publicité
5 mars 2020 - 12:14 | Mis à jour : 12:48

150 M$ investis de plus qu'en 2019

Investissements routiers et maritimes 2020-2022: 654, 9 M$ de projets financés en Montérégie

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

C’est au bureau du député de Beauharnois, Claude Reid, et devant plusieurs maires de la Montérégie que le ministre responsable de cette région, Christian Dubé, a dévoilé les investissements routiers et maritimes à venir au cours des années 2020 à 2022. Au total, ce sont 654,9 M$ qui seront investis par le gouvernement du Québec dans 230 projets.

« C’est 150 millions de dollars d’investissements de plus qu’en 2019. C’est le montant le plus important annoncé depuis les cinq dernières années. Si l’on décortique cette somme, ce sont 254,1 M$ qui seront investis dans la réfection de chaussées, 222M$ permettront aux structures (ponts et autres) d’être remises en bon état, 172,6 M$ seront injectés pour rendre le réseau routier plus efficace et sécuritaire et pour donner suite à des recommandations du Bureau du coroner. Pour les projets maritimes, c’est une enveloppe de 1,5M$ qui est réservée. Enfin, 4,7 M$ nous permettront de maintenir en bon état des structures et ponceaux situés sur des emprises ferroviaires abandonnées », résumait-il lors de son allocution.

Plusieurs chantiers locaux confirmés

Dans la Montérégie-Ouest, ce sont plusieurs chantiers qui ont été confirmé ce matin lors de cette conférence. Parmi eux, nommons la reconstruction de dizaine de ponceaux de la route 338 à Saint-Zotique afin de permettre un drainage efficace du secteur.

Quant à la route 201, aussi connu sous le nom du boulevard Monseigneur-Langlois, à Salaberry-de-Valleyfield, M. Dubé s’est dit bien au courant du dossier. 

« C’est une priorité pour mon collègue Claude Reid et je suis bien conscient que c’est un gros enjeu pour les citoyens de Salaberry-de-Valleyfield. Pour être certain que je comprenne bien, M. Reid m’a fait suivre les camions qui passent sur le boulevard. Le projet-pilote en cours sur cette route n’est pas une solution permanente. On devra arriver, au terme d’analyse, à une alternative permanente dans ce dossier », ajoutait-il sans toutefois pouvoir confirmer un échéancier dans le dossier.

Il précise toutefois que le dossier sera soumis, très prochainement, au sous-ministre des Transports après des discussions avec M. Reid et les municipalités concernées.

Mauvais élève

Mais qu’est-ce qui motive la CAQ a investir autant dans les routes de la région? « C’est l’état de désuétude de celles-ci. Nous sommes des mauvais élèves au Québec car beaucoup d’entre elles ont des notes de D et E. Donc si nous n’investissons pas dans leur réparation et leur maintien, elles se dégraderont. Les investissements ne sont donc pas terminés dans le réseau routier de la région », confiait-il.

Notons que le Plan québécois des infrastructures, qui comprend aussi plusieurs investissements, sera dévoilé ce mardi. « Des sommes seront aussi prévues dans celui-ci pour des projets visant à réduire les risques d’inondations dans la région. On sait que le printemps arrive à grands pas et on se souvient de l’an dernier. »

En terminant, voici la liste des investissements prévus pour la MRC de Beauharnois-Salaberry entre 2020 et 2022: 

Ste-Martine: asphaltage de la route 138 (entre 1M$ et 5 M$);

        Programme d’intervention sur les ponceaux (Moins de 1M$);

        Stabilisation des berges de la route 205 (1 M$ à 5M$);

Saint-Louis-de-Gonzague: Programme d’intervention sur les ponceaux ( Moins de 1M$);

Saint-Urbain-Premier: Reconstruction du pont Lavigueur, situé sur le chemin de la Rivière-des-Fèves (1M$ à 5M$);

Salaberry-de-Valleyfield: Asphaltage de la route 201, en direction nord, entre la rue Alexandre et la rivière Saint-Charles et sur l’autoroute 20, en direction est, près du km 15; (Moins de 1M$);

Territoire non organisé aquatique de la MRC: Programme d’intervention pour installé des garde-fous, des bandes centrales ou des glissières (Moins de 1M$);

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.