Publicité
12 décembre 2019 - 08:00

Pétition de plus de 37 000 noms

Le MTQ annonce l’installation d’une haie brise-vent sur la 138 à Sainte-Martine

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Les efforts de Sylvain Lacoursière, citoyen de Sainte-Martine, à la suite du décès de deux jeunes il y a plus d’une semaine sur la route 138, ont porté fruit. Après avoir initié une pétition pour faire bouger les choses auprès du MTQ, l’instance provinciale de transport annonce l’installation prochaine d’une haie brise-vent sur la portion meurtrière de cette route sous sa juridiction.

Au moment d’écrire ces lignes, plus de 37 000 personnes avaient demandé au MTQ d’agir pour rendre la route 138 plus sécuritaire. Rappelons que le mercredi 4 décembre dernier, un couple d’ados de 16 et 19 ans ont perdu la vie sur cette route ayant aussi fait trois morts cet automne.

« Votre signature a fait la différence! Aujourd’hui, après ma rencontre avec la mairesse de Sainte-Martine, elle nous a annoncé à l’assemblée publique du conseil qu’une clôture à neige sera ajoutée entre Sainte-Martine et Mercier cette semaine. Au printemps 2020, ce sera des haies qui seront plantées le long du tronçon », précise M. Lacoursière sur les réseaux sociaux.

Selon lui, en 2017, le MTQ aurait admis, à la mairesse, qu’il y avait bel et bien un problème de poudrerie sur la 138 entre Mercier et Sainte-Martine. « Nous allons continuez à faire pression, afin que les autres solutions proposées dans la pétition soit présentées au MTQ », ajoute-t-il.

Rappelons que les alternatives avancées dans la pétition sont l’ajout d’une zone tampon de 70km/h à l’entrée de Sainte-Martine, l’ajout d’une voie de dépassement devant la compagnie Charette, l’ajout signalisation d'éclairage.

M. Lacoursière confirme aussi, toujours dans la même publication Facebook, que « la mairesse s’interroge aussi sur la priorité de déneigement sur la138 et va poser des questions au MTQ. Encore une fois bravo à tous! C’est la qu’on voit qu’en s’unissant, on peut se faire entendre! Continuez de partager! », conclut-il.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.