Publicité
25 mai 2019 - 06:00

Dès la première semaine de juin

Début de l'opération marquage de sol à Salaberry-de-Valleyfield

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Trois cent cinq kilomètres de chaussée et 72 kilomètres de pistes cyclables, voilà la tâche qui attend l'équipe des travaux publics de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield au cours des prochaines semaines. Les travailleurs s'affaireront, dès la première semaine de juin, à une opération marquage au sol  selon un ordre de priorité précis, pour se terminer au début du mois de juillet.

Les travaux se dérouleront de soir, dès 17h, et de nuit pendant au moins six semaines. Le marquage avancera selon les conditions météo car l'asphalte doit être ultra sèche pour procéder, explique la Ville de Salaberry-de-Valleyfield via un communiqué. 

Marquage et priorisation

Pour Stéphane Bellefeuille, directeur des travaux publics, le projet est toujours ambitieux : « Le territoire campivallensien est grand. Le marquage a été très particulièrement endommagé par ce rude hiver. Il faut donc agir aussi vite que possible pour des raisons de sécurité. Enfin, les professionnels mandatés répondent aussi à des contrats dans d’autres villes et ont donc des contraintes de temps importantes. Il est donc indispensable de prioriser les opérations. »

Priorisation :

1.Grandes artères : délimitation des voies

2.Pistes cyclables : identification des lignes de démarcation entre les voies afin de permettre l’installation des balises

3.Pictogrammes (flèches, passages piétons et lignes d’arrêt) des grandes artères

4.Autres rues de la ville

5.Stationnement

6.Marquage complémentaire sur l’ensemble de la Ville

Coopération

Alors que le lignage se fait aux heures de moins grande circulation, les automobilistes sont invités à ne pas croiser les voies dans la première heure après le marquage car c’est le temps nécessaire au séchage. 

Nettoyage des rues

Le marquage au sol suit le nettoyage des rues, une opération de très grande ampleur cette année suite à un hiver exceptionnel, marqué par la glace et la pénurie de sel, qui a imposé un usage beaucoup plus important d’abrasif routier (pierre concassée). « Le nettoyage des rues se poursuit. Cette année, il faudra aux équipes au moins deux semaines de plus de travail durant la nuit, soit nettoyer au moins cinq semaines en continu, de jour comme de nuit, pour couvrir le territoire. Actuellement, le centre-ville est terminé et le personnel municipal se concentre donc sur les trottoirs et les rues des quartiers périphériques au centre-ville », a poursuivi monsieur Bellefeuille.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.