Publicité
23 mai 2019 - 08:00

A30 Express demande aux usagers de ralentir aux abords du poste de péage

Et si Aline, préposée au péage, avait traversé en même temps?

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

C’est via les réseaux sociaux que l’A30 Express a rappelé aux usagers du poste de péage, situé à Les Cèdres, de ralentir aux abords de celui-ci. Par le biais d’un vidéo d’une quinzaine de secondes, on y montre un véhicule filant à toute vitesse dans l’une des voies réservées au transpondeur, quelques secondes après le passage d’Aline sur la même voie.

« Même si nous sommes en fonction depuis maintenant quelques années, il est important de rappeler aux usagers de ralentir aux abords du poste de péage à Les Cèdres. Il y a des gens qui travaillent sur place et qui peuvent circuler, à tout moment, entre les voies. Jusqu’à présent, aucun incident majeur n’est survenu et on espère que ce soit le cas encore longtemps », précise le porte-parole de A30 Express, Marc Desserrières.

Excès de vitesse fréquent

Il ajoute que A30 Express collabore avec la Sûreté du Québec afin d’assurer la sécurité de ses employés et des usagers du poste de péage. « Tous les jours, on voit des conducteurs qui excèdent la limite de vitesse dans les voies de passage de 20 km et même de 50 km. Mais, on voit rarement des automobilistes qui roulent aussi vite que dans le vidéo. Mais ça arrive », relate-t-il.

M. Desserrières poursuit en indiquant que des passerelles sont en place au poste de péage de Les Cèdres pour réduire les déplacements au sol au minimum pour les employés. « Mais il n’y a pas d’escaliers sur toutes les voies. Il faut donc que l’employé se déplace un minimum pour rejoindre celui-ci et être en mesure de se mouvoir de façon sécuritaire en hauteur. La collaboration de tous les usagers, détenteurs de transporteurs ou pas, est demandée en tout temps », conclut-il.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.