Publicité
10 janvier 2019 - 12:00

Quoi faire pour éviter un carambolage? CAA-Québec vous conseille

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Un paysage hivernal bucolique, la neige qui tombe doucement dans les rues d’un quartier, les amateurs de ski comblés, l’hiver peut être agréable. Mais lorsque vient le temps de prendre la route pendant ou après des chutes de neige importantes, c’est beaucoup moins plaisant. Que faire  pour éviter d’être dans un carambolage? CAA-Québec vous conseille sur le sujet. 

Selon l’entreprise qui cumule plusieurs décennies d’expérience dans l’accompagnement des Québécois dans leur vie quotidienne, il faut respecter cinq consignes si cela se produit.

Les voici:

1-) Restez dans le véhicule: si vous devez absolument vous immobiliser sur l’autoroute, éloignez-vous le plus possible de la circulation et évitez de sortir du véhicule. Un simple coup de volant en votre direction peut avoir des conséquences importantes. Les risques sont encore plus présents lorsque la visibilité est réduite et que la chaussée est enneigée ou glacée.

« Nos véhicules ont été conçus pour encaisser les chocs et protéger leurs occupants. Alors on attache sa ceinture, on ajuste l’appuie-tête et on attend les secours. À moins d’un danger imminent comme un risque d’explosion, ça demeure, de loin, l’endroit le plus sécuritaire », explique le directeur de la Fondation CAA-Québec, Marco Harrison.

2-) Attention au pot d’échappement: deux conseils s’imposent si vous attendez les secours en bordure d’une route en pleine tempête de neige. Vous gardez le moteur allumé pour rester au chaud? Pas de problème, mais assurez-vous de baisser légèrement une vitre pour maintenant une circulation d’air. Ensuite, vérifier toutes les 15 minutes que le pot d’échappement du véhicule est bien dégagé. Un « muffler » bouché peut intoxiquer les occupants d’un véhicule en quelques minutes.

3-) Trousse hivernale dans la voiture: est-ce que vous en avez une dans votre coffre de voiture? Pourtant vous devriez, car on ne sait jamais quand on tombera en panne, quand on aura une crevaison ou une sortie de route. Celle-ci devrait inclure des couvertures, vêtements chauds dont tuque, gants et manteau de saison. On doit aussi prévoir un balai à neige, une pelle, une lampe de poche et un bidon de liquide lave-glace.

4. Évitez de vous immobiliser sur l’autoroute: à moins d’y être contraint, il faut éviter de s’arrêter en bordure d’une route. Que ce soit pour installer une roue de secours, faire un survoltage, nettoyer les essuie-glaces, envoyer un texto, faire un roupillon, remplir un constat à l’amiable ou le réservoir de lave-glace, il est recommandé de quitter l’autoroute d’abord été comme hiver. Même après un accrochage sans blessés ou une crevaison, il faut rouler jusqu’à la prochaine sortie.

5. On évite de prendre la route quand c’est possible: les conditions routières sont exécrables, les sorties de route se multiplient? Si vous pouvez rester à la maison, faites-le, indique CAA-Québec ou repoussez votre départ de quelques heures. Les journées de tempête, sont parfaites pour le télétravail, alors pourquoi ne pas en profiter si cela est nécessaire?

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.