Publicité
8 janvier 2019 - 10:00

Rapport du BST rendu public

Plus de peur que de mal lors d’un incident aux écluses de Beauharnois en mai 2017

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Un incident survenu aux écluses de Beauharnois, le 17 mai 2017 aurait pu avoir de lourdes conséquences. Par chance, l’incident s’est soldé par un dénouement positif et quelques modifications effectuées par la Corporation de gestion de la Voie Maritime du Saint-Laurent.

C’est cette conclusion qui ressort du rapport du Bureau de la sécurité des transports du Canada. Cet organe fédéral est chargé d’enquêter lors d’incidents aériens, nautiques, terrestres ou ferroviaires.

Le 4 janvier dernier, soit près d’un an et demi après les faits, le BST a rendu public son rapport sur l’incident. Voici un résumé des circonstances d’une collision survenue entre le vraquier Federal Kumano, embarcation immatriculée au Îles Marshall et une barrière de retenue située dans l’écluse inférieure de Beauharnois.

Le 17 mai 2017, le paquebot ayant quitté le Minnesota le 11 mai, emprunte l’écluse de Beauharnois pour se rendre en Algérie. Il transporte alors 23 100 tonnes de blé. Vers 8h, le 17 mai, le navire sort de l’écluse inférieure de Beauharnois sous la conduite d’un pilote.

L’éclusier responsable de l’installation se trouve dans un poste de contrôle situé à Saint-Lambert en Montérégie. Alors qu’une autre embarcation se trouvait dans l’écluse supérieure de Beauharnois, le Federal Kumano sortait de l’écluse située plus bas. À la suite d’une manoeuvre de l’éclusier de relève et un fort achalandage noté ce matin-là, la barrière de retenue de l’écluse inférieure a heurté les câbles de flèche de la grue de bord no 1 du navire.

Au même moment, les portes de l'écluse se sont aussi fermées et sont entrées en contact avec les flancs du navire. Par chance, des officiers qui se trouvaient sur le pont du navire n’ont pas été blessés lors de l’incident.

Mesures de sécurité mises en place

À la suite de ces événements, la Corporation de gestion de la Voie Maritime du Saint-Laurent a procédé à la mise en place de diverses mesures. Parmi elles, nommons:

  • L’instauration d’une liste de vérification pour le transfert de responsabilité qui comprenait des pratiques et procédures pour tous les transferts de responsabilité des commandes des écluses. Tous les membres du personnel d'exploitation ont reçu une formation sur les transferts de responsabilité et les conditions à respecter;
  • La redistribution des tâches des éclusiers et la nomination d’un  responsable de la surveillance et du contrôle d'accès pour chaque quart;
  • L’ajout d’un moniteur au système de contrôle de la circulation à la console de chaque éclusier afin de lui permettre de voir la position de tous les navires aux environs des structures de l’écluse;
  • L’amélioration de l’affichage des navires intégré au système de contrôle de la circulation a été distribuée à toutes les écluses à grande chute;

Pour lire le rapport complet du BST, cliquez ici

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.