Publicité

9 septembre 2021 - 11:34

Au cours des prochaines semaines

Football: les élèves-athlètes de la Baie-St-François bientôt de retour sur le terrain

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Après plusieurs mois d’inaction, le sport scolaire renaît en Montérégie. Cela signifie donc que les élèves-athlètes seront de retour au jeu au cours des prochaines semaines. La relance des activités sera marquée par le début de saison en football dès le 10 septembre.

Plus d’une centaine de parties sont prévues aux calendriers des quatre ligues. Les finales se dérouleront du 6 au 13 novembre. Quant à eux, les benjamins sauteront sur le terrain au printemps 2022.

Les ligues de football du RSEQ Montérégie

Parmi les joueurs qui fouleront à nouveau le terrain, on retrouve ceux de la polyvalente de la Baie-St-François de Salaberry-de-Valleyfield dans la catégorie des Cadets D3 aux côtés des écoles Fernand-Lefebvre, J.H. Leclerc, Jacques-Rousseau, P.G.-Ostiguy et St-Joseph. 

Les élèves-athlètes de la Baie-St-François tenteront aussi de se démarquer au niveau Juvénile D4 à neufs joueurs aux côtés des écoles suivantes: Pol. Hyacinthe-Delorme, É.S. Jean-Jacques Bertrand, Chateauguay Valley R.H., Lower Canada College, É.S. des Pionniers, É.S. Massey-Vanier, Coll. Durocher St-Lambert et É.S. St-Laurent.

Pour ne rien manquer

Toutes les informations concernant les activités du RSEQ Montérégie sont publiées sur son site web : https://monteregie.rseq.ca/. Et comme toujours, les amateurs pourront suivre les performances de leurs équipes favorites grâce à la plateforme DIFFUSION.S1.RSEQ.CA.

Une nouveauté importante Animé par l’esprit de rendre la pratique du football encore plus sécuritaire, le RSEQ Montérégie a aboli le botté d’envoi dans les ligues cadet et juvénile D4 à 9 joueurs.

Après de nombreuses consultations, le comité technique en est venu à la conclusion de tester l’idée dans le cadre d’un projet pilote pour la saison 2021. Le botté d’envoi sera donc remplacé par un premier jeu à la ligne de 35 de l’équipe ayant droit à la possession du ballon. La modification à la règle sera réévaluée en fin de saison. Une décision sera alors prise quant à la continuité ou non de cet amendement important.

« Le projet est né avec la polémique concernant les commotions cérébrales dans le sport. Les réflexions se sont amorcées lors d’une formation, il y a trois ans », a raconté l’entraineur Ross Lemke de l’É.S. Jean-Jacques-Bertrand.

Puis, à la rencontre de ligue au printemps dernier, l’idée a de nouveau été mise à l’avant-plan. Le comité technique a mandaté les entraineurs Alexandre Fortin (É.S. Massey-Vanier) et Ross Lemke d’en arriver à une proposition formelle.

« Considérant le nombre d’athlètes dans nos ligues à neuf joueurs, on ne pouvait permettre le risque d’en perdre avec l’imprévisibilité d’un botté d’envoi. Le changement de la règle a été motivé par un souci de sécurité pour nos jeunes. Je tiens à remercier Alexandre Fortin et l’Association régionale des arbitres de football du Richelieu (ARAFR) pour leur précieuse collaboration à travers tout le processus », a poursuivi M. Lemke.
 

La Montérégie a toujours été à l’avant-garde en football. Rappelons que la région a été la première instance à proposer le football à quatre essais.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.