Publicité

26 août 2021 - 07:00

Jeux paralympiques de Tokyo

Une première victoire à Tokyo pour une athlète du Suroît

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

C’est dans la nuit de mercredi que Rosalie Lalonde, athlète de la région du Suroît, et ses coéquipières de l’équipe de basketball en fauteuil roulant ont remporté une première victoire lors de son match paralympique à Tokyo. L’équipe canadienne qui affrontait la Grande-Bretagne a signé cette victoire par la marque de 73-54.

Malgré un début de partie serrée, c’est avec confiance que l’athlète de Saint-Clet et ses coéquipières ont remonté la pente pour finalement dominer la seconde moitié de la joute. À elle seule, Rosalie Lalonde a inscrit 20 points au cours de la partie.

« Nous accusions du retard pendant la majeure partie de la première demie, mais nous sommes restées calmes et confiantes. Nous ne pouvons pas avoir peur et être nerveuses chaque fois que nous sommes devancées. Nous devons nous rendre compte que nous contrôlons le jeu. Quoi qu’il arrive, nous devons garder notre sang-froid », a confié la jeune athlète qui n’en est pas à ses premiers jeux paralympiques. En effet, en 2016 Rosalie Lalonde, alors âgée de 19 ans, avait été recrutée par l’équipe nationale pour prendre part aux Jeux paralympiques de Rio.

« Nous savions que le premier quart et la première demie seraient difficiles. C’était notre premier match international depuis un certain temps, alors il fallait se débarrasser du stress et se concentrer sur notre jeu. Nous n’étions en retard que de trois points, donc je ne pense pas qu’aucune des joueuses n’était nerveuse à cet égard », a ajouté l’olympienne suite à victoire de son équipe à Tokyo.

L’équipe féminine replongera dans l’action ce vendredi en affrontant les Japonaises. L’équipe devra également se mesurer à l’Allemagne et l’Australie afin d’accéder aux quarts de finale. Soulignons que ceux-ci sont prévus pour le 31 août.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.