Publicité

17 mai 2021 - 07:00

Elle tentera de faire partie d'Équipe Canada féminine

Mélodie Daoust pourrait être des Jeux olympiques de 2022

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

La hockeyeuse Mélodie Daoust, originaire de Salaberry-de-Valleyfield, rechaussera ses patins en juillet prochain pour tenter d'ajouter une médaille à son palmarès. Celle qui a été désignée joueuse par excellence aux olympiques de Pyeongchang en 2018, fait partie des trois Québécoises sélectionnées en prévision des Jeux de 2022 à Pékin. 

La Campivallensienne est déjà fière détentrice d'une médaille d'or, remportée à Sotchi en 2014, et d'une d'argent, issue de Pyeongchang en 2018. Pendant cette compétition, elle avait inscrit 7 points à la feuille de pointage dont trois buts en cinq matchs. Elle avait mis la main sur le titre de meilleure joueuse du tournoi. 

Que signifie cette sélection pour elle? Qu'elle sera parmi les 28 joueuses à s'installer à Calgary en juillet prochain dans le but d'être partie prenante d'Équipe Canada féminine qui participera aux 24e Jeux d'hiver en 2022. 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.