Publicité

27 mars 2021 - 10:00

« Cela a fini par être un bon hiver malgré tout »

Retour sur la saison de ski au Mont Rigaud 

Benjamin  Richer

Par Benjamin Richer, Journaliste

Malgré un faux départ, la saison de ski, hors du commun, de cette année avec la pandémie, aura été plutôt favorable au Mont Rigaud, la station de ski la plus près de la MRC de Beauharnois-Salaberry. 

« On a eu un début de saison difficile », indique Luc Elie, directeur général du Mont Rigaud. Le redoux de décembre aura considérablement retardé l’ouverture des pistes. Alors que la fabrication de neige se termine habituellement autour de Noël, celle-ci s’est étirée jusqu’au 16 janvier cette année. « La météo n’était pas là pour nous aider », ajoute-t-il.

Les conditions se sont toutefois nettement améliorées au cours de l’hiver. Les températures étaient idéales pour skier. Ainsi, M. Elie estime qu’ils ont été « gâtés » pour le reste de la saison. 

L’autre embûche 

La pandémie aura aussi mis son grain de sable dans l’engrenage. Les conditions sanitaires auront forcé la fermeture de l’école de ski. « Tous les groupes ont été repoussés à l’année prochaine », rappelle le directeur général. L’enseignement s’est réalisé sous la forme de cours privés.

Le plus complexe aura néanmoins été la remontée sur les pentes. Ce n’est qu’à partir du 8 février que deux personnes ont pu s'asseoir sur le même siège. « La remontée roulait à plus ou moins 50% de sa capacité », explique M. Elie. Il estime que le contrôle de la quantité de visiteurs s’est tout de même bien déroulé. 

Afficher complet 

« Les 400 billets disponibles chaque jour étaient tout le temps épuisés une semaine d’avance dans les cinq premières minutes », témoigne-t-il. 

Cette limitation du nombre d'entrées a permis de mieux répartir les visites. Les creux qu’il y avait parfois les jours de semaine ont pu être comblés. Selon M. Elie, le télétravail aurait apporté une certaine souplesse dans les horaires des skieurs. Avec le confinement, les gens avaient également le goût de faire du sport cette année. 

« On ne peut pas chialer, cela a été un bel hiver pour ça. En bout de ligne, on s’en est très bien sorti. Cela a fini par être un bon hiver malgré tout », se réjouit-il. 

La fin de la saison

Le redoux que connaît le sud du Québec à l’heure actuelle pourrait écourter la saison de ski. « La pluie de vendredi va déterminer beaucoup de choses, précise M. Elie. Si tout va bien et que les conditions le permettent, on va rester ouvert jusqu’au 5 avril. »

La saison devrait se terminer selon l’horaire habituel si tout va bien. Luc Elie rappelle de vérifier les conditions des pistes mises à jour sur le site web du Mont Rigaud. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.