Publicité

15 janvier 2021 - 15:00

Point de presse de Justin Trudeau

Les livraisons des vaccins de Pfizer seront ralenties au Canada

François Provost

Par François Provost, Journaliste

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a annoncé aujourd'hui que les livraisons du vaccin de Pfizer contre la COVID-19 seront temporairement ralenties partout dans le monde, y compris au Canada.

Lors de son point de presse en avant-midi, le premier ministre a mentionné que des travaux dans le but d'accroître la production des vaccins chez Pfizer en étaient la cause.

Cela ne change pas les objectifs de distribution des vaccins au pays, soutient Justin Trudeau. 

Celui-ci avance que « le portefeuille diversifié » du Canada en matière de fabricants de vaccins sera en mesure d'assurer un approvisionnement suffisant pour permettre au gouvernement d'atteindre ses objectifs de distribution.

« D'ici septembre, vous allez tous pouvoir recevoir votre vaccin », rassure-t-il. 

Le premier ministre rappelle que le Canada est l'un des pays ayant réservé le plus de doses de vaccin par habitant. 

Prévisions épidémiologiques de la COVID-19 
Justin Trudeau a également rappelé, à la lumière des statistiques sur la propagation du coronavirus, que la réduction des contacts étant encore nécessaire partout au pays, malgré l'arrivée des vaccins.

Celui-ci a indiqué que les hospitalisations et les cas positifs étaient en augmentation au Canada et que, en plus du délestage, les hôpitaux se devaient de faire des « choix impossibles » en matière de prestation de soins. 

Le premier ministre a également indiqué que, vendredi matin, un premier rapport du comité consultatif d'experts sur le dépistage avait été publié. Celui-ci a pour fonction d'émettre des recommandations pour l’utilisation des tests de dépistage de façon optimale. 

Variants à l'international
Si le premier ministre a indiqué que les autorités fédérales surveillaient les nouveaux variants à l'international, notamment celui signalé au Brésil, il a indiqué que son gouvernement laissait le soin aux provinces d'imposer des règles supplémentaires en matière de déplacement à l'étranger. Rappelons qu'actuellement, les voyageurs se voient imposer des quarantaines et des tests de dépistage lors de leurs déplacements à l'international. 

Couvre-feu ou l'ordre de rester chez soi?
Le premier ministre n'a pas voulu indiquer s'il favorisait une méthode de réduction de contacts entre le couvre-feu établi au Québec et l'ordre de rester chez soi, nouvellement en vigueur Ontario. Il réitère la nécessité que les Canadiens doivent respecter les règles des santé publique locales, puisque celles-ci connaissent mieux la situation propre à leur territoire.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.