Publicité

2 décembre 2020 - 07:00

3e génération de pilote

Amanda Brodie s'élancera à son tour sur le circuit de la HRL en 2021

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le diction la pomme ne tombe jamais bien loin de l'arbre s'applique parfaitement à la famille Brodie, bien connue des amateurs de courses d'hydroplanes. La preuve? La fille de Ken Brodie II, pilote en classe Grand Prix, fera ses premières classes en 2,5 litres sur le circuit en 2021

La Ligue de Régates d’Hydroplanes HRL est fière d’annoncer qu’une équipe s’ajoutera dans cette catégorie: le S-50 Miss Behaved. L’embarcation sera menée par l’unique femme sur le circuit cette saison, l’américaine Amanda Brodie, âgée de 21 ans.

Les amateurs de courses d’hydroplanes sont familiers avec son nom : elle est la fille de Ken Brodie II, qui pilotera à nouveau en classe Grand Prix en 2021, et la petite de fille de Ken Brodie, une figure de proue des sports motonautiques, et de Don Less, propriétaire de l’embarcation qu’elle conduira.

« Je suis touchée de pouvoir poursuivre la tradition au nom des Less et Brodie, a mentionné Amanda. Je suis reconnaissante de l’opportunité d’apprendre et très excitée de faire partie de la compétition. »

Alors qu’elle n’aura malheureusement pas la chance de courser devant son grand-père Brodie, qui est décédé en janvier dernier, sa famille sera à ses côtés lors des épreuves de la HRL. Son frère Kenneth Brodie III fera partie de l’équipe du Miss Behaved et son père assurera les communications durant les courses.

« Je suis fière que ma petite-fille joigne les rangs de la classe 2,5 litres à bord de mon nouveau bateau, a souligné M. Less. La prochaine année sera amusante, et remplie d’apprentissages et de succès.»

Une autre famille émérite en 2,5 litres 

Rappelons que la classe 2,5 litres accueillera trois autres pilotes provenant de dynasties dans le monde des courses d’hydroplanes. Ayden Sovie, pilote de 3e génération,  fils de Joe Sovie et petit-fils de Bob Sovie, prendra le volant du S-135 TM Special.

Le pilote Owen Henderson, fils du triple champion de la classe Grand Prix Bert Henderson, s’élancera sur le circuit de la HRL en solo l’an prochain, aux commandes du S-16 Miss Sweet Sixteen.

Finalement, Tristan Maheu, le fils du triple champion Grand Prix Pierre Maheu, partagera le volant du S-555 Happy Sunny avec Sébastien Leduc.

Le père de la future compétitrice se dit extrêmement fier de sa fille. « Amanda est une jeune femme exceptionnelle, a soutenu Ken Brodie II. Elle fait son entrée dans l’arène des courses d’hydroplanes et j’espère que son expérience sera aussi enrichissante qu’elle l’a été pour moi toutes ces années. »

Amanda complète la classe 2,5 litres, qui sera composée de neuf équipes, tout comme en 2019, alors que la compétition avait été relevée. Son objectif pour sa saison recrue? Apprendre les rouages de la conduite de régates. « J’ai assisté aux courses toute ma vie, et je suis maintenant fébrile de l’essayer! », s’est exclamée la jeune universitaire.

La Ligue de Régates d’Hydroplanes HRL annoncera sous peu son calendrier pour la saison 2021, durant laquelle les amateurs pourront témoigner des premiers tours de piste d’Amanda Brodie et du Miss Behaved.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.