Publicité

5 octobre 2020 - 15:04

Autre coup dur pour les gyms

Mise sur pause des loisirs et des sports organisés dans les zones rouges

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Tous les loisirs et les sports organisés, en dehors du contexte scolaire, doivent être suspendus, et ce, minimalement, jusqu’au 28 octobre. C’est du moins ce qu’a laissé savoir la ministre la ministre déléguée à l'Éducation, Mme Isabelle Charest, en point de presse ce lundi.

Ainsi, aucune activité sportive ou de loisir organisé ne pourra avoir lieu. Les cours de groupe et la pratique de sports encadrée seront interdits. Les activités individuelles ou en duo, les entraînements sous forme individuelle en pratique libre et les activités pratiquées avec les membres de votre cellule familiale demeureront toutefois permis.

Toute personne pratiquant une activité sportive en duo avec quelqu'un qui ne fait pas partie de sa bulle familiale devra respecter la distanciation de deux mètres.

Les installations sportives intérieures pourront demeurer ouvertes pour permettre la pratique libre. Leur capacité devra toutefois être modulée pour permettre le respect de la distanciation sociale. L'accès aux vestiaires sera interdit.

Quant aux programmes Sport-études, s’il n'est pas possible de les tenir dans le respect du groupe-classe stable, ils pourront être réalisés à la condition que soit maintenue une distanciation de deux mètres entre les élèves provenant de groupes-classes stables différents et que les règles sanitaires soient rigoureusement observées. Pour minimiser les contacts sociaux, seules les activités réalisées en pratique libre, sur une base individuelle ou en duo, seront permises. Aucune activité de groupe, aucun match, ni aucune compétition ne seront permis.

S’adressant directement aux jeunes, la ministre déléguée à l’Éducation dit comprendre les impacts qu’une telle annonce peut avoir. « Je comprends votre tristesse et votre désarroi. Je sais que les activités sportives organisées occupent une grande place dans vos vies. » Mme Charest invite également les parents à consulter l’organisme Sport-aide afin d’obtenir des conseils pour passer au travers de cette période. À l’heure actuelle, aucune mesure d’aide financière pour les parents n’est envisagée, considérant que la situation n’est que temporaire. 

Autre coup dur pour les gyms

Si les installations sportives intérieures telles que les piscines peuvent demeurer ouvertes, les salles d’entraînement et les centres de conditionnement physique dans les zones rouges devront fermer leurs portes. 

« Je tiens à rassurer les propriétaires. Vous serez éligible à recevoir une aide financière du ministère de l’Économie », a laissé savoir Mme Charest.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.