Publicité

15 septembre 2020 - 15:00 | Mis à jour : 15:30

La Montérégie passe au jaune

« Il y a un vrai risque de deuxième vague et que l’on soit obligé de reconfiner les Québécois. » - François Legault

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Le premier ministre du Québec, M. François Legault a annoncé en point de presse que le niveau d’alerte en Montérégie a été monté d’un cran en passant du vert au jaune.  

Par conséquent, les mesures sanitaires de bases mises en place depuis le début de la pandémie seront renforcées. Augmentation du nombre d’inspections, hausses des interventions policières, interdiction de vente de nourriture après minuit dans les bars, contrôle serré de l’achalandage, font partie des mesures qui ont été annoncées par le gouvernement de M. Legault.

Si aucun territoire ne se trouve en zone orange, le ministre de la Santé et des Services sociaux, M. Christian Dubé, a affirmé, sans toutefois les nommer, que plusieurs régions s’y rapprochent.

« Si le virus continue de se propager, il y a aussi le risque que l’on soit obligé, éventuellement, de refermer des entreprises », a souligné M. Legault. « Il y a un vrai risque de deuxième vague et que l’on soit obligé de reconfiner les Québécois », ajoute le premier ministre.

« C’est le temps de penser aux autres »

Le premier ministre a lancé un appel à la solidarité. « La situation est critique, elle est inquiétante et il faut qu’on réagisse maintenant, c’est la responsabilité de chaque Québécois. »

M. Legault a également rappelé l’importante de limiter les rassemblements privés. « Ce n’est pas le temps de faire des partys. C’est le temps de limiter les rencontres, incluant dans les maisons », a ajouté le premier ministre. 

« Les partys privés, c’est notre plus gros problème », a quant à lui, indiqué le ministre de la Santé, M. Christian Dubé. Le ministre a d’ailleurs cité en exemple deux rassemblements, à l’origine de la hausse importante du nombre de cas en Montérégie dont un dans un restaurant où étaient réunies 17 personnes.

Selon M. Dubé, 31 cas d’infections sont directement liés à cet événement. Plus de 330 clients du restaurant où s’est tenu le rassemblement devront quant à eux être testés. 

Près de 750 cas dans Beauharnois-Salaberry

Selon les dernières statistiques, la MRC de Beauharnois-Salaberry compte près de 750 cas d’infections à la COVID-19. Les villes les plus touchées sont Salaberry-de-Valleyfield et Beauharnois avec respectivement 565 cas et 108 cas. 

Voici les données complètes pour chacune des villes de cette MRC: 

Beauharnois: 108;

Sainte-Martine: 39;

Saint-Étienne-de-Beauharnois:8; 

Saint-Stanislas-de-Kostka: 9; 

Saint-Louis-de-Gonzague: 8;

Saint-Urbain-Premier: 11;

Salaberry-de-Valleyfield: 565

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.