Publicité

11 septembre 2020 - 10:00

Le mercredi 26 septembre à Sainte-Martine

18 km à vélo pour sensibiliser au partage de la route

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le mercredi 16 septembre prochain sera un un grand jour sur le territoire de la MRC de Beauharnois-Salaberry. C'est sur le coup de 17h que deux cents cyclistes prendront part au Tour du silence du Suroît, initiative visant à sensibiliser les usagers de la route à adopter des comportements responsables. 

Cet événement à vélo se veut communautaire et rassembleur puisqu'il interpellera tous les usagers de la route. En quoi consistera-t-il exactement? À parcourir à vélo les 18 kilomètres qui séparent l’Hôtel-de-Ville de Sainte-Martine (3, rue des Copains) et le stationnement de l’école secondaire des Patriotes-de-Beauharnois, après avoir emprunté le Chemin de la Beauce.

Les personnes intéressé(e)s à participer n’ont d’ailleurs qu’à se présenter de 30 à 45 minutes avant l’heure du départ prévue à 17 h, afin de s’inscrire pour bénéficier d’une assurance. Rappelons que le port du casque sera obligatoire et que l’installation de lumières sur les vélos est recommandée.

Le Tour du Silence : sensibiliser au respect du Code de la Sécurité routière

« L’objectif de cette courte randonnée à vélo est de sensibiliser les différents usagers de la route qu’il est important d’adopter des comportements responsables en matière de sécurité routière. Le Tour du Silence entend ainsi rappeler, particulièrement aux cyclistes, qu’ils ont également leur part de responsabilité dans le respect du Code de la Sécurité routière et dans l’adoption de comportements sécuritaires et respectueux, tant sur la route que sur le réseau cyclable », affirme Maude Laberge, mairesse de Sainte-Martine et Préfète de la MRC de Beauharnois-Salaberry.

Pour sa part, M. Yves Trépanier, principal organisateur de l’événement, ajoute que « Les cyclistes participants porteront un brassard noir en mémoire de leurs confrères et consoeurs, qui sont décédé(e)s ou qui ont été blessé(e)s, en raison d’accidents de la route. Voilà pourquoi les participants rouleront en silence, d’où l’appellation du Tour, à une vitesse moyenne de 18 km/h, tout en étant escortés, à l’avant et à l’arrière, par les véhicules de la Sûreté du Québec, du Service de Police de Châteauguay et des Premiers Répondants ».

Hommage aux cyclistes victimes de la route


À mi-parcours de ce tour, avant de retourner à Sainte-Martine, on profitera de l'occasion pour rendre hommage aux cyclistes victimes de la route. En présence d’un groupe d’invités, dont Léon Thériault de la Fédération québécoise des
Sports cyclistes (FQSC),
on déposera auprès d’un monument portatif des roses en leur mémoire.


« Le Tour du Silence sera aussi une excellente occasion de faire connaître auprès des jeune la grande qualité de notre réseau cyclable et les splendeurs du Parc régional de Beauharnois- Salaberry, puisqu’un groupe d’étudiants de l’école sera invité à emprunter l’axe Beauharnois- Sainte-Martine du Parc régional pour se rendre au départ du Tour. C’est ce qu’on appelle rendre l’utile à l’agréable », mentionne André Charlebois de l’Équipe vélo Patriotes 1838.

Des origines et un rayonnement international 

Cet événement cycliste du 16 septembre prochain n’est pas uniquement que régional, puisque son concept est d’envergure internationale, The Ride of Silence ayant été initié en 2003 au Texas. Aujourd’hui, plus de 450 villes à travers le monde accueillent ce même genre d’événement.

En 2018, au Québec, grâce au précieux partenariat de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), le Tour du Silence a réuni plus de 4 000 cyclistes dans l’ensemble des 23 parcours répartis à l’échelle du territoire québécois.

Photo 1: 

On reconnaît dans l’ordre habituel le président d’honneur de l’événement,  M. Czeslaw Lukaszewicz, M. Yves Trépanier, président du Comité organisateur du Tour du Silence du Suroît, M. Bruno Tremblay, maire de Beauharnois, M. André Charlebois de l’Équipe Vélo Patriotes 1838, M. Robert Byette, animateur de la conférence de presse, Mme Maude Laberge, mairesse de Sainte-Martine et Préfète de la MRC de Beauharnois-Salaberry, ainsi que Mme Hélène Soulard, Présidente du comité directeur Cyclisme pour tous à la Fédération québécoise des sports cyclistes (FQSC).

Photo 2: 

Aux gens précédemment nommés sur la photo précédente (# 0024), s’ajoutent sur cette photo Mme Sandra Morin et M. Jean-Philippe Voyer de la Sûreté du Québec, MM. Sylvain Cazes et Pierre Montreuil, respectivement attachés politiques des député(e)s Claire Isabelle et Claude Reid, Mme Évelyne Cazaelais de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), les agentes sociocommunautaires du Service de police de Châteauguay, mesdames Nathalie Langevin, Jenny Lavigne et Nadia Grondin, ainsi que les agents Sécuri-Parc Radu-Alexandru Puscasu et Carl Brière.       

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.