Publicité
5 mars 2020 - 06:00

Demande de subvention déposée

Complexe sportif: le projet se concrétise à Salaberry-de-Valleyfield

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Réalisé en partenariat avec la Commission scolaire de la Vallée-des-Tisserands et le Collège de Valleyfield, le projet de complexe sportif de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield a franchi une nouvelle étape tout récemment. C’est que la municipalité a déposé une demande de subvention officielle auprès du Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives.

Cette mesure s’inscrit dans le cadre du Programme d’infrastructure Investir dans le Canada, mis en place par le gouvernement du Canada et pour lequel l’Entente bilatérale intégrée a été conclue entre le gouvernement du Québec et le gouvernement du Canada.

Selon les ébauches préliminaires, le complexe serait situé sur le terrain de l’école secondaire de la Baie-Saint-François et comprendrait un terrain de soccer synthétique intérieur à neuf joueurs, lequel serait également divisible en deux terrains de soccer à sept joueurs.

« Cette configuration permettrait notamment l’accueil de groupes sportifs, tels que des équipes de soccer, football, balle-molle ou de baseball. L’établissement comporterait en outre un gymnase double répondant aux normes des différentes fédérations sportives avec une hauteur libre de neuf mètres, une mezzanine dotée d’une capacité de 300 places assises dans les gradins, un espace d’entreposage du matériel utilisé par les organismes, un local polyvalent divisible en trois sections pour la tenue d’activités variées, en plus d’un espace administratif », laisse savoir la Ville dans un communiqué.

Un complexe attendu

La construction d’un complexe sportif intérieur de type multisports comblera les besoins exprimés et présentés dans une étude de faisabilité, mise à jour dans les dernières semaines. « La Ville de Salaberry-de-Valleyfield est une des seules villes de notre taille à ne pas posséder d’installations sportives intérieures. La saturation des plateaux sportifs existants, de même que le manque d’infrastructures sportives pour les aînés au cours de la période hivernale expliquent en grande partie notre volonté d’aller de l’avant. La concrétisation de ce projet est donc fort attendue et nous mettons tout en œuvre pour que le complexe sportif puisse voir le jour dans les meilleurs délais possible », mentionne le maire, Miguel Lemieux.

En effet, le ratio actuel entre le nombre d’installations sportives existantes et la population campivallensienne est près de trois fois inférieur aux recommandations émises par l’Association québécoise du loisir municipal (AQLM), justifiant du même coup l’importance de mettre sur pied un centre multisports et intergénérationnel à Salaberry-de-Valleyfield.

Aucun gymnase du territoire n’est d’ailleurs conforme aux normes de référence définies par l’AQLM, limitant par le fait même les possibilités d’y tenir certains événements sportifs dans un cadre compétitif. La réalisation d’un complexe sportif intérieur rehaussera ainsi le niveau de qualité des infrastructures disponibles à Salaberry-de-Valleyfield, tout en répondant aux besoins de chaque groupe de la population.

Un projet collaboratif, une facture répartie

Une réponse favorable au dépôt de cette demande permettrait de répartir les coûts de façon à ce que les deux tiers des sommes admissibles soient subventionnés par les deux paliers de gouvernement, pour ainsi laisser le tiers restant à la Ville. Cette dernière s’attend à recevoir des nouvelles d’ici la période estivale.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.