Publicité
25 février 2020 - 11:14 | Mis à jour : 11:29

Présenté hier soir à Valspec

Noir et Or du Collège de Valleyfield: un documentaire intimiste de 90 minutes

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

C’est le lundi 24 février dernier que se tenait le dévoilement de Division2, un documentaire portant sur l’équipe de football Noir et Or du Collège de Valleyfield. Ce long-métrage, réalisé par un passionné de ce sport, Jérémie Jeannotte, plonge dans le quotidien de la formation sportive.

À 19h, entraîneurs, joueurs, familles des membres de la formation, étudiants et personnel du Collège de Valleyfield et citoyens de la région avaient rendez-vous à la salle Albert-Dumouchel pour découvrir la vie d’étudiant-athlète.

Dans le quotidien des joueurs étudiants

Le documentaire met l’accent sur quatre joueurs, dont David Aubé, finissant au Collège de Valleyfield qui en était à sa dernière saison avec la formation sportive collégiale au moment du tournage. « La caméra m’a suivi partout autant sur le terrain que dans mes cours. Pour moi, ce sera un super souvenir dans cinq ou dix ans quand je me demanderais comment c’était de jouer ici », précisait le principal intéressé en entrevue avec Néomédia Valleyfield.

De son côté, le directeur général du Collège de Valleyfield, Marc Rémillard rappelait l’importance de ce sport dans la région. « À Valleyfield, on est football. La preuve? La salle est pratiquement pleine ce soir. Ce projet est attendu depuis longtemps de la communauté collégiale et a nécessité plusieurs mois de travail de plusieurs personnes. J’ai très hâte de voir le résultat », indiquait-il avant le visionnement officiel.

Le réalisateur Jérémie Jeannotte n’était pas complètement inconnu du Noir et Or. Dans le passé, il a déjà travaillé en étroite collaboration avec la formation sportive pour la réalisation de capsules vidéo. « Je cherchais comment aller plus loin. J’ai donc eu l’idée de réaliser une télé-réalité pour montrer le quotidien des joueurs, mais aussi des entraîneurs avant, pendant et après la fin de la saison de football. »

Pour ce faire, sept caméras ont été nécessaires pour se glisser sur le terrain et dans la vie des protagonistes. « Je l’ai d’abord et avant tout fait pour moi. Tant mieux si ce documentaire servira de souvenirs aux joueurs actuels. J’espère qu’il y aura une suite ou qu’un réseau de télé démontera de l’intérêt pour ce documentaire. Ce serait un plus, mais je ne l’ai pas fait pour ça », concluait-il.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.