Publicité
3 janvier 2020 - 11:00

Pour la période hivernale

Yoga et badminton offerts aux citoyens de Saint-Urbain-Premier

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le début de 2020 se fera sous le signe de la santé à Saint-Urbain-Premier. C’est que la municipalité proposera aux citoyens intéressés, deux activités sportives à faire sur son territoire dès la semaine du 20 janvier prochain. L’inscription se fera à la bibliothèque Armand-Miller le mercredi 15 janvier.

Les jeunes et moins jeunes citoyens intéressés pourront choisir entre le badminton ou le yoga comme rendez-vous hebdomadaire pendant la saison hivernale.

Pour le premier choix, voici les plages horaires prévues qui s’offrent aux participants inscrits:

  • Les lundis de 18h à 22h;
  • Les mardis de 21h à 22h;
  • Les mercredis de 18h à 19h;
  • Les mercredis de 20h30 à 22h;
  • Les jeudis de 18 h à 22 h;

La session aura lieu du 20 janvier au 21 mai, à l’exception du 19 mars et du 14 mai

à la salle communautaire située au 9, rue de l’École. Le tarif pour la location d’un terrain est fixé à 80 $ pour 1 heure.

Le yoga: un choix moins cardio

Pour les moins attirés par le cardio, mais qui souhaitent tout de même conserver la forme, pourront se tourner vers le yoga. Cette discipline sera offerte les mercredis soirs de 19h05 à 20h20 ou les vendredis de 9h30 à 10h45.

Dans le premier cas, les participants devront se rendre à la salle communautaire (9 rue de l’École) du 22 janvier au 15 avril, sauf le 4 mars. Vous préférez les vendredis matins? Pas de problème, mais il faudra vous déplacer jusqu’au Centre municipal (204 rue Principale) dès le 24 janvier et jusqu’au 17 avril, sauf le 6 mars.

Que ce soit pour l’une ou l’autre de ces options, les résidents devront payer 130 $ pour la session entière et les non-résidents un peu plus, soit 140 $. Le formulaire d’inscription est accessible sur la page Facebook du Comité des Loisirs.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.