Publicité

13 décembre 2019 - 08:00

Courses d’hydroplanes

Deux nouveaux pilotes courseront en 2.5 litres sur le circuit de la HRL

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

La compétition promet d’être enlevante en classe 2.5 litres sur le circuit de la Ligue de Régates d’Hydroplanes en 2020. C’est que deux nouveaux compétiteurs s’ajoutent à la liste des pilotes qui courseront dans cette catégorie lors des événements motonautiques qui débuteront dans quelques mois.

La LRH confirme que Dominic Billette et Jean-François Latour auront leur place derrière le volant en 2,5 litres. Pour le premier, campivallensien d’origine, il s’agit d’un retour sur les eaux après une absence de quelques années et il sera aux commandes du bateau «All In» S-22 qu’il a construit de ses propres mains chez lui à Les Cèdres.

Il songeait à revenir sur le circuit depuis quelque temps et il avait prêté son hydroplane à Jean-François Latour aux Régates de Valleyfield en juillet dernier. Étant privé de son embarcation, le «Joker», à la suite d’un accident survenu aux Régates de Long Sault (Ontario) en juin, Latour a couru avec le numéro «S-8» sur l’hydroplane loué de Dominic Billette lors de la 81e édition de la classique présentée sur la baie Saint- François.

Une fin de saison abrupte en 2019 pour Latour

La dernière saison du second pilote a pris fin au rendez-vous de Valleyfield pour le en raison des réparations majeures à faire sur le «Joker», une coque avec laquelle Dominic Maisonneuve a déjà remporté le championnat de la Formule 2500 en tant que «Le bateau sans nom» F-109.

Cette semaine, il a été décidé qu’une restauration majeure sera effectuée sur cette embarcation qui sera munie notamment d’une nouvelle capsule de sécurité. De plus, de nouveaux pontons moulés aux ateliers Henderson à Brockville (Ontario) remplaceront les patins vieillissants sur l’hydroplane qui avait été lourdement endommagée à Long Sault. Jean-François Latour apportera sa contribution aux travaux qui seront réalisés sur le «Joker».

Mise à niveau de l’embarcation d’Eric McKenna

Du côté de la classe Hydro 350, Eric McKenna pourra profiter d’une mise à niveau de son embarcation, «La Bête Noire» H-999, qui avait été bâtie vers la fin des années 1990 pour Norman Ensbury. De nouveaux patins seront installés sur le bolide dont la durée de vie sera prolongée de plusieurs années.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.