Publicité
30 juin 2019 - 14:50 | Mis à jour : 3 juillet 2019 - 12:26

Régates des Mille-Îles

Le pilote d'hydroplane Mathieu Daoust est victime d'un accident

Par Jessica Brisson, Journaliste

Le pilote d'hydroplane, Mathieu Daoust est décédé, le 30 juin alors qu'il prenait part aux Régates des Mille-Îles à Brockville, en Ontario.

Âgé de 31 ans, Mathieu Daoust a débuté à courser en 2011. Peu de détails entourant les circonstances du décès du pilote sont disponibles à l'heure actuelle. Selon certaines sources, le coureur aurait perdu la vie suite à un accident alors qu'il coursait. 

L'équipe d'Hydroplane Racing League a annoncé le tragique événement sur les réseaux sociaux en partageant ceci : 

C’est avec tristesse que la Ligue de Régates d’Hydroplane HRL annonce officiellement le décès du pilote Mathieu Daoust au volant de son embarcation GP-9. L’accident s’est produit lors d’une course de qualification ce dimanche.

La HRL souhaite d’abord offrir ses plus sincères condoléances à la famille du pilote ainsi qu’à son entourage, à qui nous continuerons d’offrir notre soutien. Mathieu était un fervent ambassadeur des courses d’hydroplanes et un pilote expérimenté depuis 2011. Il manquera profondément à la grande famille des régates.

Par respect pour l’intimité de la famille et de l’organisation, nous n’émettrons aucun autre commentaire pour l’instant. Les détails de l’incident seront communiqués dans les prochains jours.

Mathieu Daoust laisse dans le deuil sa femme, ses deux jeunes enfants, de nombreux membres de sa famille ainsi que des centaines de partisans. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.