Publicité
6 juin 2019 - 09:00

Il s'associe avec deux ex-joueurs et entrepreneurs

Stéphane Scotto devient copropriétaire des Braves de Valleyfield

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Très impliqué dans l’entourage de l’équipe des Braves de Valleyfield, Stéphane Scotto en est maintenant le copropriétaire. L’équipe de hockey junior AAA, affiliée à la Ligue de hockey junior du Québec, a été acquise par ce dernier et deux associés, tous issus du monde des affaires.

La transaction a été officialisée lors d’une conférence tenue à l’Aréna Salaberry, domicile de l’équipe, le mardi 4 juin dernier en début d’après-midi. Jusqu’à tout récemment, la troupe des Braves de Valleyfield appartenait aux Centres sportifs Valleyfield.

« Pour nous, deux critères essentiels devaient être respectés lorsqu’on a commencé à négocier avec Stéphane Scotto et ses associés Danik Lavoie et Frédéric Savaria. Le premier était de conclure la transaction rapidement pour que la saison 2019-2020 débute en septembre et la seconde était que la franchise demeure à Salaberry-de-Valleyfield et conserve le même nom. Les nouveaux propriétaires nous ont assuré qu’ils respecteront nos volontés », indiquait Mario Hébert, ex-membre du personnel de l’organisation sportive et membre siégeant au conseil d’administration des Centres sportifs Valleyfield.

Les Braves, une fierté pour la région

Le trio d’acquéreurs s’est fait discret sur le montant investi pour mettre la main sur l’équipe dont la réputation n’est plus à faire dans la Ligue de hockey junior AAA. «  Les Braves de Valleyfield sont une source de fierté pour les citoyens de la région et sans contredit le meilleur marché au Québec pour y tenir une franchise de la LHJQ.  Chaque joueur qui enfile le chandail est fier de son passage ici et en conserve des bons souvenirs. C’est ce sentiment qu’on veut conserver en tant que propriétaires », précisait à son tour Stéphane Scotto qui a été coach, mais aussi directeur général de l’équipe dans le passé.

C’est en janvier 2019 que les Centres sportifs Valleyfield ont entamé une importante réflexion et restructuration. Cette démarche a mené à la vente de l’équipe qui était la propriété de l’entité depuis cinq ans. Stéphane Scotto n’a jamais caché son intention de s’en porter acquéreur avec des partenaires financiers.

« Danik et Frederic qui complètent le trio d’acheteurs sont des hommes d’affaires bien établis, mais surtout, ils sont d’anciens joueurs dans la ligue. Tout comme Stéphane, ils sont là pour les bonnes raisons et ils ont réellement à coeur le bien-être du personnel, des partisans et des joueurs de l’organisation », confiait M. Hébert.

Notons en terminant que la transaction a été approuvée par la Ligue de hockey junior dans les derniers jours. « On est très content, car l’équipe de Valleyfield est l’une des plus anciennes du circuit et l’enthousiasme des partisans est très palpable. Ils sont derrière leur équipe quoiqu’il arrive. Je suis convaincu que les nouveaux propriétaires sauront faire en sorte que l’équipe demeure compétitive et qu’elle connaisse du succès », concluait le commissaire de la LHJQ, Jacques Laporte.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.