Publicité

15 mai 2017 - 11:41 | Mis à jour : 12:00

Bert Henderson, Yan Beaupré, Jimmy King et Grant Hearn triomphent en finale.

Mario Blain s'envole de façon spectaculaire à bord du GP-757 Canada Boy.

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Les premières finales de la saison 2017 ont couronné les pilotes Bert Henderson, Yan Beaupré, Jimmy King et la recrue Grant Hearn, dimanche, aux Régates de Cambridge (Maryland), étape initiale de la Ligue de Régates d'Hydroplanes.

En Grand Prix, classe reine de la HRL, le champion 2015 Bert Henderson a renoué avec la victoire à bord du "Steeler" GP-777 de Huey Newport. Le pilote de Brockville (Ontario) s'est battu pendant les 4 tours de la finale avec le champion en titre, Marty Wolfe, et il a devancé le coureur de la région de Chicago (Illinois) par une seconde et demie à la ligne d'arrivée. Le "Steeler" a négocié le parcours ovale en 2:32,25 comparativement à 2:33,77 pour le "Renegade" GP-93.

Mike Monahan (TM Special GP-35), Ken Brodie (Intensity GP-50), Mathieu Daoust (The Dog GP-9) et Martin Rochon (RTX Racing GP-773) ont occupé les places subséquentes alors que Ghislain Marcoux n'a pas terminé la course au volant du "Grand Prix Valleyfield" GP-444. Mario Blain a fait une embardée spectaculaire lors de la première qualification de la journée dans le "Canada Boy" GP-757 et il s'en est tiré avec une blessure mineure au dos.

Formule 2500

Yan Beaupré a résisté à la pression exercée par Tyler Kaddatz (F-519) pendant deux tours et il a gagné sa première finale en carrière sur le circuit HRL. Le "Yancy" F-36 du pilote de Salaberry-de-Valleyfield a dominé l'épreuve de bout en bout et un temps de 3:55,26 a été suffisant pour devancer Guillaume Charette dans le "Project 7" F-17 (4:05,47).

Le champion défendant Donald Leduc a complété un podium exclusivement campivallensien dans le "Cannonball" F-1. Tom Huganir (F-69), Karson Kennedy (F-25), Alfred Thompson (F-92) et Tyler Kaddatz (F-519) ont reçu le drapeau à damier par la suite et tandis que Douglas Rapp (F-79) a causé l'arrêt du départ initial en raison d'une panne de moteur.

Les coureurs de la classe Hydro 350 en mettent plein la vue

Jimmy King a enlevé les honneurs de l'épreuve ultime aux commandes du "Pleasure Seekers" H-12. Le pilote de Wales (Michigan) a profité de l'abandon du "Bad Influence" H-79 conduit par Patrick Haworth, qui a dû s'immobiliser à l'intérieur du parcours au 2e tour. Le coureur de Salaberry-de-Valleyfield a pris un départ à la perfection et il menait la course par deux longueurs de bateau quand il a été contraint de s'arrêter.

Jimmy King a filé seul jusqu'à la ligne d'arrivée pour l'emporter devant Donny Allen (H-14), Richard Haineault (H-2), Todd Liddycoat (H-97) et Rémy Leblanc (H-799). Les deux bateaux de l'écurie "Penzoil", le H-30 piloté par Bert Henderson et le H-300 de Scott Liddycoat, n'ont pas complété l'épreuve. Donny Allen et Rémy Leblanc se sont qualifiés en remportant la finale consolation.

Une finale hors de l'ordinaire

La finale de la classe 2,5 litres a donné lieu à un dénouement hors de l'ordinaire lorsque la recrue Grant Hearn a fait une remontée pour triompher dans le "Legacy 1 Too" S-52 et ce, à son tout premier week-end sur le circuit HRL. Des restrictions liées à son statut de recrue l'ont obligé à demeurer à l'extérieur tout au long de l'épreuve et n'ont pas empêché le jeune homme de Dayton (Ohio) d'éclipser Alexis Weber à bord du "My Way" S-55 par un peu plus d'une seconde. Frédéric Couturier (F-313), Tommy Shannon (S-4), Derek Demers (S-44) et Pierre-Olivier Paquet (S-107) ont suivi à l'arrivée. Ce dernier a fait ses débuts dans "Point Breaks" de Stéphane Joannette.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.