X
Rechercher
Publicité

En vue de la saison qui s'amorcera dans quelques semaines

Le Mont Rigaud investi 850 000$ dans ses équipements

durée 13h00
19 novembre 2020
Marie-Claude Pilon
durée

Temps de lecture :

1 minute

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Voir la galerie de photos

En vue de la saison de ski et de planche à neige 2020-2021 qui s’amorcera dans quelques semaines sur ses pentes, le Mont Rigaud n’a pas chômé cette année. L’entreprise a mis de l’avant plusieurs projets au cours des derniers mois qui ont débouché sur des investissements totalisant 850 000$.

En entrevue vidéo avec Néomédia, le directeur général de la seule station accueillant les planchistes et skieurs du Suroît, Charles Jolicoeur, a accepté de décortiquer ces investissements qui se divisent en trois: le système d’enneigement, le système informatique et d’accès à la montage et la remontée mécanique.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Avez-vous vos billets pour les Régates de Beauharnois?

Dans un peu plus de trois semaines, les moteurs rugiront sur le lac Saint-Louis, à Beauharnois, dans le cadre de la 15e édition des Régates de Beauharnois. Avez-vous vos billets pour cette fin de semaine de courses spectaculaires?  Cette épreuve sera la deuxième du circuit de la Ligue de Régates d’Hydroplane HRL et la première à se dérouler en ...

Un club de Mölkky tous les lundis à la place Sainte-Cécile

Le PRAQ invite toutes personnes désireuses d'essayer une nouvelle activité sociale sur l'heure du midi, à intégrer le Club de Mölkky au jardin, qui se rencontrera tous les lundis midi dès le 20 juin. Sans restrictions, tous sont invités à se joindre à cette activité conviviale afin de sortir un peu de la routine. C'est quoi le Mölkky? Le ...

La reprise des voyages et les mesures sanitaires ne font pas bon ménage aux aéroports

Il y a tellement de vols qui arrivent de l’étranger dans les aéroports canadiens que les voyageurs doivent parfois attendre dans l’avion pendant plus d’une heure après l’atterrissage parce qu’il n’y a pas assez de place dans l’aérogare pour contenir les files d’attente, déplore le Conseil des aéroports du Canada. L’organisme blâme les mesures ...