X
Rechercher
Publicité

Du 7 au 10 mars

Le décompte est commencé pour les Jeux Olympiques spéciaux Québec hiver 2019

durée 12h06
26 février 2019
Marie-Claude Pilon
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Voir la galerie de photos

Dans moins de 10 jours, des centaines d’athlètes déferleront à Salaberry-de-Valleyfield avec un seul objectif: mettre la main sur une médaille. Ils s’y affronteront dans sept sports du 7 au 10 mars prochains.

Près de 1000 personnes sont attendues dans la capitale du Suroît pour cette fin de semaine de compétitions qui prendront place sur cinq sites. Concrètement, 400 bénévoles, 150 entraîneurs et pas moins de 360 athlètes contribueront au succès de l’événement à grand déploiement.

Les cinq plateaux de compétitions où seront accueillis athlètes et spectateurs sont les suivants: École Baie Saint-François, Aréna Salaberry, Club de curling Valleyfield, Mont Rigaud et le Parc Nature Les Forestiers Saint-Lazare.

La polyvalente de la Baie-Saint-François sera l’hôte du Village des athlètes pour la durée des jeux. « Pendant cette fin de semaine, les athlètes passeront tout leur temps avec leur équipe respective. Plusieurs membres de leur famille seront dans les gradins pour les encourager et les supporter. Ce sera tout un accomplissement pour eux de performer dans une compétition provinciale », précise la directrice générale des JOS Québec hiver 2019 Salaberry-de-Valleyfield, Chantal Dostie.

Soirées athlètes et parents

Le comité organisateur des JOS Québec Hiver 2019 Salaberry-de-Valleyfield voulait, dès le départ, mettre l’accent sur l’athlète. Pour ce faire, ils ont mis sur pied une soirée pour eux, le samedi 9 mars. « Tout le monde se mettra beau et belle et ils auront droit à un excellent repas et une soirée de danse. De plus, chaque participant pourra profiter de services de beauté (coiffure, maquillage, manucure) avant l’activité. Pendant ce temps, les parents iront se détendre à l’Hôtel Plaza lors d’une rencontre prévue pour eux », ajoute-t-elle.

En plus des cérémonies d’ouverture et de fermeture qui s’annoncent inoubliables, les athlètes recevront une dose de motivation des parrains et marraines de l’événement. « Annie Pelletier et Alexandre Bilodeau, deux médaillés olympiques, seront sur place pour accueillir les athlètes des quatre coins du Québec à cette édition 2019. Ils sont une source d’inspiration pour tous alors nul doute qu’ils sauront les pousser à se dépasser », confie pour sa part, le président des Jeux, Michel Choinière. 

En entrevue vidéo, deux membres du comité organisateur ont accepté de nous en dire plus sur cet événement sportif d’envergure. Pour plus d’informations sur celle-ci, on peut visiter le www.valleyfield2019.org.

 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Avez-vous vos billets pour les Régates de Beauharnois?

Dans un peu plus de trois semaines, les moteurs rugiront sur le lac Saint-Louis, à Beauharnois, dans le cadre de la 15e édition des Régates de Beauharnois. Avez-vous vos billets pour cette fin de semaine de courses spectaculaires?  Cette épreuve sera la deuxième du circuit de la Ligue de Régates d’Hydroplane HRL et la première à se dérouler en ...

Un club de Mölkky tous les lundis à la place Sainte-Cécile

Le PRAQ invite toutes personnes désireuses d'essayer une nouvelle activité sociale sur l'heure du midi, à intégrer le Club de Mölkky au jardin, qui se rencontrera tous les lundis midi dès le 20 juin. Sans restrictions, tous sont invités à se joindre à cette activité conviviale afin de sortir un peu de la routine. C'est quoi le Mölkky? Le ...

La reprise des voyages et les mesures sanitaires ne font pas bon ménage aux aéroports

Il y a tellement de vols qui arrivent de l’étranger dans les aéroports canadiens que les voyageurs doivent parfois attendre dans l’avion pendant plus d’une heure après l’atterrissage parce qu’il n’y a pas assez de place dans l’aérogare pour contenir les files d’attente, déplore le Conseil des aéroports du Canada. L’organisme blâme les mesures ...