Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Un nouveau projet de l'organisme Le Sapin du Petit bonheur

250 paires d'espadrilles neuves pour les élèves de 15 écoles du Suroît

durée 08h00
1 septembre 2022
Marie-Claude Pilon
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

On apprenait le mardi 30 août que le Sapin du Petit Bonheur était l'un des organismes bénéficiaires de Vision Sport-Jeunesse. Le représentant de cette initiative qui s'étend dans le Suroît, Jean-Luc Turcotte a accepté un chèque de quelques milliers de dollars pour concrétiser un nouveau projet qui lui tient à coeur. 

À lire également: 

Cinq organismes du Suroît soutenus par Vision Sport-Jeunesse et Bingo Valleyfield

Bien que son nom fasse référence à la période du temps des Fêtes, l'organisme est de plus en plus actif en dehors dette période depuis sa fondation. Si au départ, sa mission consistait à offrir des cadeaux de Noël à des enfants issus de familles défavorisées, aujourd'hui elle a pris de l'expansion. En plus de les gâter pendant ce temps de l'année, le Sapin du Petit bonheur agit aussi pour eux à la rentrée scolaire avec des boîtes à lunch incorporées dans les sacs à dos pour certaines écoles.

« Malgré le fait que le Sapin du Petit Bonheur pense souvent à prendre sa retraite, il lui arrive toujours un petit quelque chose qui l’empêche de le faire. Les 2 dernières années, c’était la COVID qui nous a motivés à poursuivre. On ne pouvait laisser tomber tous ses petits qui avaient déjà beaucoup de misère à poursuivre leur cheminement scolaire dans des conditions difficiles », indique-t-on par voie de communiqué. 

Des espadrilles pour 250 enfants

Malgré une période de réflexion très courte pour le planifier et l’organiser le nouveau projet financé par Vision Sport-Jeunesse s'adresse une fois de plus aux enfants démunis du Suroit. Il consiste à leur distribuer gratuitement des paires espadrilles de qualité. L'idée a tout de suite plus au comité de sélection puisque la mission de VSJS rejoignait facilement celle du Sapin.

Les écoles participantes sont situées dans les municipalités suivantes: Salaberry-de-Valleyfield, Beauharnois, Saint-Étienne-de-Beauharnois, Saint-Louis-de-Gonzague, Saint-Stanislas-de-Kostka, Ormstown et Howick. 

La collaboration du personnel scolaire (secrétaire, professeurs, directrices et directeurs) d’une quinzaine d’écoles fut essentielle pour effectuer la planification du projet. 

Un troisième partenaire essentiel s’est ajouté : il s’agit de Barbotine + de Salaberry-de-Valleyfield. Grâce à son grand cœur et à ses fournisseurs, Barbotine + a pu rendre possible cette activité, dans le cadre d’un budget limité et d’un calendrier plutôt compressé.

Dans les prochains jours, les enfants se rendront directement chez Barbottine + avec leur coupon pour choisir leur paire d’espadrilles avant le retour à l’école qui aura lieu au début de septembre.

Par conséquent, grâce au rassemblement de tous ces partenaires et surtout de l’apport financier de Vision Sport-Jeunesse du Suroit, le Sapin du Petit Bonheur est heureux de confirmer qu’il va pouvoir distribuer au-delà de 250 paires d’espadrilles de qualité à travers les écoles d’un Suroît élargie désireuses d’y participer.

Sur la photo, on retrouve le directeur général de Bingo Valleyfield, Martin Lacroix et le président du conseil d'administration de Vision Sport-Jeunesse, Richard Mercier qui prennent la pose avec quelques jeunes bénéficiaires du projet. 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Trudeau et Poilievre s'affrontent dans de premiers échanges en Chambre

Le premier ministre Justin Trudeau et le nouveau chef de l'opposition officielle, Pierre Poilievre, ont opposé leurs visions sur les meilleures façons de lutter contre la hausse du coût de la vie, jeudi, au cours de premiers échanges en période des questions aux Communes. Le leader conservateur a réitéré ses demandes que les libéraux annulent ...

durée Hier 6h00

Le comité Sauvons le Centre mère-enfant dépose son étude au CISSSMO

Ce mercredi soir, le 21 septembre, à l’Hôpital Anna-Laberge des représentants de la mobilisation citoyenne Sauvons le Centre mère-enfant et la mission régionale de l’Hôpital du Suroît ont déposé une étude au conseil d'administration du CISSSMO. Le document démontre hors de tout doute, que la réponse au besoin en matière de santé de la population ...

23 septembre 2022

Un nouveau service pour les gens malades sans médecin de famille

Bonne nouvelle pour les citoyens de la Montérégie-Ouest qui n'ont pas de médecin de famille. Saviez-vous qu'il est maintenant possible d'avoir accès à un nouveau service : le guichet d’accès à la première ligne (le GAP)?  Cette nouvelle ressource s'adresse aux gens inscrits  sur la liste d’attente (sur le Guichet d’accès à un médecin de ...