Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Texte commandité

Trouver un emploi à Montréal quand on est une personne immigrante

durée 08h26
1 mai 2022

 

En plus de répondre à des enjeux financiers, trouver un emploi est primordial pour assurer votre intégration à Montréal. Au contact de collaborateurs québécois, mais aussi de tous horizons, vous enrichissez votre parcours d’immigration, développez vos compétences et mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre installation. Comment s’y prendre pour trouver un emploi à Montréal ? On vous a concocté un petit guide pratique avec 5 de nos conseils essentiels !

1. Comprendre les normes du travail

Chaque pays possède ses propres lois en matière de travail, et le Québec ne déroge pas à la règle ! Vous informer de vos droits est indispensable pour intégrer sereinement ce nouvel environnement et vous épanouir sur votre futur lieu de travail.

Au Québec, le travail est encadré par la Loi sur les normes du travail qui détaille les conditions minimales à appliquer concernant le salaire, la durée de travail, les vacances et indemnités ou encore, les recours possibles en cas de manquement aux devoirs de chacun prévus par les textes juridiques.

Certains organismes s’adressent particulièrement aux personnes immigrantes pour les accompagner dans leur recherche d’emploi et les aider à s’intégrer à ce nouveau monde du travail. Si vous souhaitez trouver un emploi à Montréal en tant que personne immigrante, vous pouvez par exemple contacter le Collectif et participer à leurs ateliers ou rencontrer un conseiller.

Différentes ressources comme les sites d’Éducaloi ou celui CNESST, la commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail sont également disponibles pour vous permettre de vous tenir informé de vos droits et obligations.

2. Prendre des cours de français

Comme vous le savez, le français est la langue officielle du Québec. Son usage est encouragé dans la plupart des entreprises de la province. Si l’anglais est aussi présent pour assurer les échanges internationaux, apprendre le français ne peut que vous aider à mieux vous intégrer et accéder à certains postes uniquement francophones.

3. Adapter votre CV et votre lettre de présentation

Les modèles de curriculum vitae appréciés des employeurs québécois sont forcément un peu différents et comportent quelques spécificités. Tout en conservant une petite touche personnelle qui saura démarquer votre CV par son originalité, assurez-vous de respecter les normes générales du CV québécois, notamment :

  • Une police de caractères standard,
  • Une longueur de 2 à 3 pages (contrairement aux CV français par exemple, qui doivent absolument tenir sur une seule page),
  • Ne présenter aucune information personnelle,
  • Ne pas inclure de photo.

Prenez toujours soin de personnaliser votre CV selon votre secteur d’activité et valoriser les compétences qui correspondent au profil recherché.

4. Préparer vos entrevues

Les entretiens d’embauche menés par les recruteurs québécois ne possèdent pas réellement de spécificités uniques à la province. Essentiellement, on ne peut que vous conseiller de :

  • Faire des recherches sur l’entreprise qui vous reçoit pour démontrer de votre intérêt,
  • Poser des questions, pour bien cerner les attentes liées au poste et la vision de votre employeur potentiel,
  • Réfléchir aux questions qui pourraient vous être posées, pour ne pas vous laisser surprendre tout en restant naturel,
  • Et enfin, sourire ! Montrez-vous jovial, sans en faire trop.

Si l’entrevue se fait en présentiel, profitez-en pour jeter un œil aux bureaux et observer l’ambiance de travail qui y règne. Projetez-vous ; vous voyez-vous évoluer dans ce nouvel environnement ?

Soyez attentif aux modes de communication adoptés lors des échanges auxquels vous assistez entre collègues. Bien entendu, quelques minutes ou heures passées sur place ne suffisent assurément pas à vous faire une idée précise du cadre de travail instauré mais c’est un début d’indice.

5. Participer à des activités de réseautage

En plus de vous permettre de rencontrer des recruteurs potentiels, prendre part à des ateliers ou événements professionnels est également une formidable occasion de développer votre entourage et vous créer des contacts.

Vous pourriez nouer des liens avec des personnes susceptibles de vous accompagner dans votre intégration et développer votre réseau, aussi bien professionnellement que personnellement.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 18h00

Ne plus refuser de denrées, voilà l'objectif de Moisson Sud-Ouest

C’est en mode virtuel, le 22 juin, que l’organisme Moisson Sud-Ouest (MSO) tenait son assemblée générale annuelle visant à faire le bilan de l’année 2021.  On y a notamment appris que la banque alimentaire a connu une hausse des demandes de 30% depuis la pandémie. « Au total, nous fournissons des denrées à 85 organismes accrédités sur les ...

durée Hier 17h00

Québec investi près de 150 000$ dans la restauration des clochers de la Basilique-cathédrale Ste-Cécile

Le gouvernement provincial va investir près de 24 M $ dans la restauration et la requalification de bâtiments patrimoniaux culturels à caractère religieux situés aux quatre coins de la provine. L’un des projets retenus dans le cadre du volet 1 – immobilier prend place à Salaberry-de-Valleyfield. La Basilique-cathédrale Sainte-Cécile figure dans ...

durée Hier 12h00

Retour en images sur le défilé de la Saint-Jean-Baptiste à Salaberry-de-Valleyfield

C’est ce vendredi, le 24 juin, que se tenait le défilé de la Fête nationale dans les rues de Salaberry-de-Valleyfield. Fidèles à leur habitude, c’est par centaines que les citoyens se sont massés aux abords du parcours pour admirer le long cortège. C’est sur le coup de 18h que les chars allégoriques et autres participants du défilé ont pris le ...