Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Un don qui permettra à l'organisme de financer son déménagement prochain

Tite Frette Valleyfield remet 2 000$ au Club Joie de Vivre

durée 04h00
19 mai 2022
Marie-Claude Pilon
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

En février dernier, la succursale Tite Frette de Salaberry-de-Valleyfield, propriété d’Audrey Cholette-Longtin et de Benoit Lavallée et ayant pignon sur la rue Victoria, confirmait son intention de s’associer à l’organisme Le Club de la Joie de Vivre dans le cadre de la campagne Généreuse. C’est maintenant mission accomplie!

C’est ce mercredi, le 18 mai en soirée que cette association a connu son dénouement: l’entreprise a remis un montant de 2 000$ à la cause dont les locaux sont situés à Salaberry-de-Valleyfield.

Cette somme provient des ventes de la bière spécialement brassée pour la cause et baptisée Mimosa entre le 15 novembre 2021 jusqu'à la fin avril dernier à la succursale du centre-ville. Durant cette campagne, Tite Frette s'est engagée à vendre pendant  tout l'hiver cette bière en boutique afin de remettre1 $ par cannettes vendues à l’organisme. 

La campagne Générosité a été mise en branle par les Franchises Tite Frette, le biériste québécois qui connaît un fort succès depuis sa création en 2018. avec un réseau comptant à ce jour 31 boutiques au Québec. 

Pour les non-initiés, au quotidien, Le Club Joie de Vivre a pour mission d’offrir à ses usagers, qui sont des adultes vivant avec une déficience intellectuelle et/ou un trouble du spectre de l’autisme, un endroit chaleureux permettant de socialiser et de développer diverses habiletés. 

« Nous sommes la franchise de Tite Frette qui en a vendu le plus, ce qui nous rend très fiers. En plus, comme nous avons fait les meilleures ventes parmi les franchisés dans le cadre de cette initiative, le siège social de Tite Frette ajoute le même moment à notre don, ce qui le double. C’est donc 2 000$ au final que nous avons remis au personnel de l’organisme lors d’un 5 à 7 tenu hier soir. Tout le monde était très content », souligne M. Lavallée.

Pour les propriétaires de ce nouveau commerce situé près du parc Delpha-Sauvé de Salaberry-de-Valleyfield, le choix de l’organisme parrainé dans le cadre de cette démarche a été facile.

« C’est une cause qui nous touche beaucoup. Mon associée Audrey a étudié en technique d’éducation spécialisée et elle aurait aimé travailler avec ce type de clientèle si elle avait pu. Elle est aussi enseignante en adaptation scolaire et elle est bien consciente de la réalité des gens de 21 ans et plus qui doivent composer avec une déficience intellectuelle et/ou un trouble du spectre de l’autisme. Ces derniers sont souvent laissés à eux-mêmes rendus à l’âge adulte et nous voulions soutenir un organisme de chez nous en lien avec cette clientèle. Le choix a été facile », explique-t-il.

Déménager pour mieux desservir ses usagers

Quel usage Le Club Joie de Vivre fera de ce don?  La somme lui permettra de financer une partie des coûts de son déménagement dans des locaux plus adaptés à ses besoins et à ceux de sa clientèle.

De son côté, Benoit Lavallée et Audrey Cholette-Longtin sont ouverts à répéter l’expérience dans le futur. «  Peut-être une fois par année, pourquoi pas? », lance-t-il en conclusion.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 12h00

Sondage : pour quelle raison déménagez-vous cette année ?

Peut-être ferez parti de ces québécois qui empileront des boîtes, tasseront de l'électro et démonteront des meubles samedi prochain. Le 1er juillet s'en vient et pour beaucoup ce sera un nouveau départ.  Mais pourquoi déménagez-vous ? Qu'est ce qui vous motive à passer la journée à suer plutôt qu'à profiter de l'été qui s'installe enfin ...

24 juin 2022

Les feux d'artifice et les chiens ne font pas toujours bon ménage

Que serait la Fête nationale sans des feux d'artifice ? Si l'être humain a tendance à s'émerveiller devant ces explosions de lumières, les chiens quant à eux en sont bien souvent effrayés. La peur chez les animaux de compagnie peut se manifester de différentes façons. Tremblements, salivation excessive, bâillement, pleurnichage, grognement, ...

23 juin 2022

Un été en trois temps pour la Chambre de commerce et d'industrie de Beauharnois-Valleyfield-Haut-Saint-Laurent

C’est à l’occasion d’une activité prenant la formule d’un 5 à 7 que la Chambre de commerce et d’industrie Beauharnois-Valleyfield-Haut- Saint-Laurent a levé le voile sur sa programmation estivale 2022. Après une pause forcée de deux ans, la CCIBVHSL revient en force cette année avec une panoplie d’événements qui sauront plaire à tous. Un été ...