Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Journée internationale contre l'homophobie et la transphobie

Faire la différence dans la communauté LGBTQ2+

durée 18h00
17 mai 2022
Charlotte Lemieux
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Charlotte Lemieux, Journaliste

Le 17 mai, c'est la Journée internationale contre l'homophobie et la transphobie et la ville de Salaberry-de-Valleyfield c'est inscrite sur le site officiel de la journée en tant que ville soulignant l'importance de la cause.

Quand l'humain ne comprend pas quelque chose, il est dans sa nature de juger, cela provient d'un réflexe ancien de survie.

Aujourd'hui, on nous apprend à ne pas juger, à rester «ouvert» au monde qui nous entoure, à la différence.

Malgré tout, certain.e.s restent ancrés dans une croyance de peur de la différence, parfois même sans s'en rendre compte.

Les enfants ont souvent tendance à juger rapidement et à «poser une étiquette» . Par exemple, quand ils se retrouvent devant une nouvelle situation, ils vont souvent qualifier la personne ou l'évènement de «bizarre».

Avec le temps, grâce à notre intelligence émotionnelle, on apprend à accepter et aimer ce qui nous différencie.

Pourtant, certains adultes, même en vieillissant, refusent de s'ouvrir quant aux changements sociétaux et sur la différence. Puis, ils auront tendance à placer cette nouvelle expérience dans la case «indésirable».

Malheureusement, trop de personnes s'identifiant dans la communauté LGBTQ2+ vivent encore de la discrimination, de l'intimidation et des violences physiques et/ou psychologiques.

Se diriger vers un modèle de société plus tolérant

La journée est originaire du Québec. C'est la Fondation Émergence qui a créé en 2003 la première Journée nationale contre l’homophobie. Depuis la Fondation Émergence organise une campagne de sensibilisation chaque année. D'autres organismes ont repris cette journée et elle est maintenant célébrée dans de nombreux pays.

La ville de Salaberry-de-Valleyfield c'est inscrite sur le site officiel de la Journée internationale contre l'homophobie et la transphobie en tant que ville soulignant cette journée.

Pourquoi le 17 mai ?

Le 17 mai est une date symbolique. L’homosexualité est retirée de la liste des maladies mentales de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) le 17 mai 1990.

À lire également:

Julie Lemieux marque l'histoire des femmes canadiennes

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 12h00

Un nouveau camion autopompe échelle pour la Ville de Salaberry-de-Valleyfield

La Ville de Salaberry-de-Valleyfield ajoutera, au cours des prochaines années, un nouveau camion autopompe échelle à la flotte de son Service de sécurité incendie. C’est à l’occasion de la réunion régulière du mardi 16 août que le conseil municipal a entériné une résolution en ce sens. Celle-ci octroyait le contrat au fournisseur d’équipement de ...

durée Hier 8h00

Une nouvelle règle en vigueur à la Marina sème le mécontentement

Une dizaine de propriétaires de bateaux à voile ont fait entendre leur mécontentement lors de la réunion du conseil municipal de Salaberry-de-Valleyfield ce mardi 16 août. Les uns après les autres, ils se sont rendus au micro lors de la période de questions pour obtenir des réponses sur une récente décision de l’administration municipale. Dans ...

17 août 2022

Saint-Urbain-Premier rend hommage à son directeur du Service de sécurité incendie

La Municipalité de Saint-Urbain-Premier a tout récemment rendu hommage à son directeur du Service de sécurité incendie, Philippe Thibault. Ce dernier cumulera 31 ans de service au sein de la brigade d'incendie locale le 1er septembre prochain.  Le 8 août dernier, à l'occasion de la réunion régulière du conseil municipal, ce dernier s'est vu ...