X
Rechercher
Publicité

Dépôt du rapport annuel

Les aînés en perte d'autonomie n'auront pas les soins requis, prévient la vérificatrice générale

durée 08h00
12 mai 2022
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par La Presse Canadienne

S’il ne change pas d’approche, le Québec ne pourra pas répondre aux besoins des aînés en perte d’autonomie, prévient la vérificatrice générale, Guylaine Leclerc.

Dans son rapport annuel 2021−2022, déposé mercredi à l’Assemblée nationale, Mme Leclerc trace un portrait du vieillissement de la population qui est loin d’être réjouissant.

Son constat est implacable: si rien ne change, l’offre de services publics d’hébergement aux personnes en lourde perte d’autonomie ne pourra tout simplement pas répondre à la demande. Certains aînés vulnérables risquent donc de se retrouver bredouilles, faute de planification gouvernementale adéquate et des investissements requis.

L’augmentation du nombre d’aînés, combinée à la prolongation de l’espérance de vie, fera en sorte d’augmenter sensiblement la pression pour davantage de soins de longue durée, à domicile ou en hébergement public, dans les années qui viennent.

Or, le ministère de la Santé n’a pas fait les projections nécessaires, conclut la vérificatrice dans son rapport. Pendant 15 ans, il s’est abstenu de planifier la demande à venir et n’a pas tenu compte qu’un nombre accru d’aînés souffrirait de troubles neurocognitifs majeurs. 

Le ministère «n’a pas défini comment il réorganiserait et financerait les soins de longue durée», peut−on lire dans le rapport. 

Le gouvernement ne tient apparemment pas compte du fait que le Québec est un des endroits au monde où la population vieillit le plus rapidement, une tendance en hausse constante.

«Si l’offre de services n’est pas bonifiée, les aînés en grande perte d’autonomie n’auront pas tous accès à des soins de longue durée publics dans les prochaines années», s’inquiète Mme Leclerc.

Au Québec, la proportion d’aînés de 70 ans et plus passera de 13,6 % en 2020 à 20,8 % en 2040. On prévoit que le nombre de personnes âgées souffrant de démence va presque doubler de 2015 à 2035.  

Dans ce contexte, le gouvernement devrait réévaluer constamment les besoins et planifier les actions à entreprendre pour s’assurer d’une adéquation entre l’offre et la demande de soins et de services, recommande la vérificatrice.

Le ministère «est conscient que la demande d’hébergement de longue durée ne cesse d’augmenter. Pourtant, pendant près de 15 ans, il n’a pas réalisé de projections de cette demande», déplore−t−elle.

La ministre responsable des Aînés, Marguerite Blais, a réagi par voie de communiqué pour dire que la gouvernement prenait l’engagement de «prendre les mesures nécessaires» pour répondre aux recommandations de la vérificatrice.  

Jocelyne Richer, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Budget participatif: la promenade Notre-Dame-du-Sourire bientôt réaménagée

Dans le cadre du troisième budget participatif de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield la population a parlé : la promenade Notre-Dame-du-Sourire bénéficiera d’un montant de 50 000 $ pour son réaménagement. Une rampe de mise à l’eau destinée aux amateurs de sports nautique y sera installée, tel que suggéré par la citoyenne Sarah Brunette. Ce ...

L'APOAC tiendra son assemblée générale annuelle

L’Association des personnes d’origines africaines et caribéennes (APOAC) tiendra son assemblée générale annuelle le 25 mai prochain à 19h, au Pavillon Bel-Air situé au 554, Pie-XII, à Vaudreuil-Dorion. L’administration profitera de l’occasion pour présenter l’organisation et faire le bilan des activités tenues dans la dernière année. Le ...

O’Hangar; la nouvelle image de marque du magasin communautaire de Salaberry-de-Valleyfield

Moisson Sud-Ouest lançait aujourd’hui la nouvelle image de marque du magasin communautaire, anciennement connu sous le nom de la brocante de la Fondation de la Baie St-François. Si son image fait peau neuve, les habitués peuvent se rassurer : l’organisme demeure au même endroit, soit au sous-sol de l’église Immaculée-Conception du quartier ...