Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Gang de rue et délinquance

De l'aide pour Justice Alternative du Suroît

durée 08h00
7 mai 2022
Stéphane Tremblay
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Stéphane Tremblay, Journaliste

Le Gouvernement du Québec poursuit sa lutte contre les gangs de rue en offrant à ces jeunes vulnérables et influençables des programmes afin de les inciter à s’orienter vers les sports, les arts et la culture, au lieu de la criminalité.

L’organisme Justice Alternative du Suroît a démontré par ses actions du passé son importance pour venir en aide aux jeunes délinquants de 12 à 18 ans sur le territoire. 

« Ma collègue vice-première ministre et moi avons pu constater l’ampleur du travail fait sur le terrain par Justice Alternative du Suroît lors de notre visite à leur Atelier Boutique Cré-Actions, le 20 avril dernier. Depuis 10 ans, et malgré les difficultés rencontrées pour faire suite à l’incendie de décembre 2019, le projet a toujours répondu aux besoins des jeunes rencontrés et pour agir de manière préventive sur la criminalité. Ce montant devait être reconduit, et c'est ce que nous avons fait, puisque nous y croyons », déclare  Claude Reid, député de Beauharnois.

La somme accordée est de 75 000$. Un montant qui supportera les actions en matière de prévention de la criminalité auprès des jeunes à risques de délinquance ou d’adhérer à un gang de rue.

Plus spécifiquement, ce programme vise à leur permettre d’acquérir des facteurs de protection personnelle en développant des intérêts et des passions, que ce soit dans le domaine du sport, des arts ou de la culture.

Une occasion idéale pour développer ou renforcer l’estime de soi de ces jeunes, qui trop souvent tombent dans les griffes d’un criminel endurcis, aucunement outré de faire exécuter le travail sale par un petit nouveau.  

Assoiffé d’adrénaline, le jeune veut alors impressionner. Il ne dira jamais non, même s’il sait qu’un oui peut le mener derrière les barreaux pour un long séjour. 

Le gouvernement Legault a toujours cru qu’il fallait et qu’il faut encore investir en prévention.    

« Tous les projets proposés par les organisations que nous soutenons ont ceci en commun : ils vont contribuer au bien-être de jeunes qui se trouvent actuellement en situation de vulnérabilité. On peut facilement imaginer l’ampleur des effets positifs pour ceux qui auront la chance de s’engager dans des activités enrichissantes, que ce soit dans le domaine du sport, des arts ou de la culture», souligne Geneviève Guilbault, vice-première ministre et  ministre de la Sécurité publique.

L’aide financière accordée s’inscrit dans le cadre du Programme de prévention de la délinquance par les sports, les arts et la culture. L’enveloppe pour l’ensemble des projets québécois est de l’ordre de deux millions de dollars. 

Au Québec, c’est à Montréal que l’on dénombre le plus de membres d’un gang de rue, dont les groupes varient entre 5 et 250 personnes par bande. Une trentaine de gangs ont été répertoriés. Ils sont responsables d’une dizaine de meurtre en moyenne par année et une centaine de tentatives d’assassinats annuellement sont reliées aux gangs de rue d’où l’importance de travailler en amont de la problématique.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 12h00

Un nouveau camion autopompe échelle pour la Ville de Salaberry-de-Valleyfield

La Ville de Salaberry-de-Valleyfield ajoutera, au cours des prochaines années, un nouveau camion autopompe échelle à la flotte de son Service de sécurité incendie. C’est à l’occasion de la réunion régulière du mardi 16 août que le conseil municipal a entériné une résolution en ce sens. Celle-ci octroyait le contrat au fournisseur d’équipement de ...

durée Hier 8h00

Une nouvelle règle en vigueur à la Marina sème le mécontentement

Une dizaine de propriétaires de bateaux à voile ont fait entendre leur mécontentement lors de la réunion du conseil municipal de Salaberry-de-Valleyfield ce mardi 16 août. Les uns après les autres, ils se sont rendus au micro lors de la période de questions pour obtenir des réponses sur une récente décision de l’administration municipale. Dans ...

17 août 2022

Saint-Urbain-Premier rend hommage à son directeur du Service de sécurité incendie

La Municipalité de Saint-Urbain-Premier a tout récemment rendu hommage à son directeur du Service de sécurité incendie, Philippe Thibault. Ce dernier cumulera 31 ans de service au sein de la brigade d'incendie locale le 1er septembre prochain.  Le 8 août dernier, à l'occasion de la réunion régulière du conseil municipal, ce dernier s'est vu ...