X
Rechercher
Publicité

«MISE SUR TOI » & « As-tu dit JE T'AIME»

Une conférence qui a su ouvrir les coeurs

durée 08h00
31 mars 2022
Charlotte Lemieux
durée

Temps de lecture :

5 minutes

Par Charlotte Lemieux, Journaliste

C’est devant une salle bondée de monde que Gabrielle Limoges, Charles Goudreau et Alexandre Marotte ont pu diffuser leur message d’amour et de solidarité, le 27 mars dernier à l’Express 57 à Ormstown.

À travers leur conférence « MISE SUR TOI ! », qu’ensemble ils ont clôturé la campagne du « JE T'AIME ! » lancée par Claude Gervais, en mémoire de son conjoint Martin Ménard, qui s’était enlevé la vie en mars 2021.

C’est à toute la communauté qu’ils souhaitaient s’adresser, et ça a bien fonctionné. Au total, 104 billets avaient été distribués. Un nombre qui dépassait grandement toutes leurs espérances. 

Alors que Mme Limoges transmettait un message d’acceptation de soi et de mise en  valeur de son plein potentiel, à partir de son vécu en tant que personne étant venu au monde avec des malformations congénitales aux quatre membres, celle-ci invitait la  population à prendre conscience que nous seuls avons le contrôle sur nos façons de  percevoir les embuches que la vie peut dresser sur notre chemin.

« Il ne tient qu’à nous de choisir de saisir le positif lorsqu’il se présente devant nous », a écrit Gabrielle Limoges, directrice d'Une Affaire de Famille.

M. Goudreau, de son côté, utilisait son vécu dans la peau d’un transgenre pour nous rappeler l’importance de demander de l’aide lorsque nécessaire, afin de parvenir à voir une lumière au bout du tunnel lorsque tout semble aller de travers.

Puis, M. Marotte nous amenait à garder espoir en nous faisant prendre conscience que, même lorsque tout nous semble terne et sans couleur, tout est  possible. Qu’il suffit de se trouver une mission, un objectif de vie pour retrouver notre désir de vivre pleinement  les opportunités qui se présentent devant nous. 

Du coup, M. Gervais peut être fier de lui, car en équipe ils sont parvenus à faire d’une tragédie, un mouvement positif de solidarité et rassembleur. Aucun spectateur ne semble être resté sur son appétit dimanche après-midi à l’Express 57.

« C'était merveilleux, je ne m'attendais pas à ça. Les spectateurs étaient si proches de leurs émotions! Il a fallu distribuer de boîtes de mouchoirs dans la salle. Tout le monde était réceptif et c'était beau à voir », a déclaré avec enthousiasme Gabrielle Limoges.

La campagne du « JE T'AIME »

C'est suite au décès inattendu d'une personne apprécié de tous dans la municipalité d'Ormstown, que le conjoint du défunt a  décidé de donner une perspective plus positive à cette grande perte contre laquelle il se bat tous les jours.

Il a donc fait appel à l'organisme Une Affaire de Famille qui s'est donné comme mission d'être présent dans la communauté dans l'entraide et la solidarité et ensemble, ils ont démarré donc la première édition de la campagne « JE T'AIME».

Pour tout le mois de mars, ils ont invité les gens à se procurer des collants encourageant la population générale à se dire « Je t’aime » le plus souvent possible. 

Aux yeux de Claude Gervais, propriétaire de l’Express 57 et citoyen d'Ormstown, un « Je t’aime » bien placé pourrait contribuer à un sentiment de paix intérieur pouvant sauver une vie. 

Ces collants ont été distribués dans différents commerces d’Ormstown en échange d’une contribution volontaire.

L'importance de dire « Je t'aime » selon Gabrielle Limoges

« Exprimer son amour envers quelqu'un est en réalité un message très clair qu’on envoie à notre interlocuteur, qu’on reconnaît en nous face à cet individu, une série de sentiments et de valeurs fondamentales qui nous conviennent et que l’on apprécie.

Ce n'est pas seulement de l'affection, c'est aussi du respect, de l'acceptation de l’autre et du soutien face à qui il est. C’est également de venir dire à cette personne qu’elle est importante pour nous!

Dire  je t’aime n’est pas bénéfique que pour la personne qui le reçoit. La preuve est faite aujourd’hui que ceux qui expriment plus volontiers leurs sentiments se portent bien mieux que la plupart des gens, qu’ils apportent davantage de bonheur autour d’eux et mènent une vie sociale bien plus enrichissante et épanouie.

Ça fait du bien de dire  « Je t’aime », car inconsciemment, on a l’impression d’offrir un cadeau à l’autre ; de faire une différence dans la vie de quelqu’un pour qui on a de l’estime. En plus, le « Je t’aime » relève d’une émotion positive et il a été démontré de nombreuses façons que le positif engendre le positif. On n’a qu’à penser aux répercussions d’un sourire pour comprendre de manière tangible cette affirmation. »

Le « Je t’aime » a aussi un effet sur la santé physique d’un individu.

Aussi particulier que cela puisse paraitre, dire « Je t’aime » est aussi bon pour la santé. Lorsqu’il est répété régulièrement il agit sur le corps comme un véritable mantra puisqu’il émet une vibration à une certaine fréquence qui va avoir un effet positif ressenti .

Il y a plusieurs façons d’aimer les autres et il y a différents types d’amour. 

Chaque personne est aimée pour ce qu’elle est et chaque personne est différente. Il y a donc également de nombreuses façons de dire « Je t’aime » et on peut choisir la méthode qui nous convient selon le contexte et le lien que l’on a avec cette personne.

On peut aussi écrire à la personne s'il s'avère difficile de faire les premiers pas.

Exprimer de façon concrète son amour envers une personne est sain, dans la mesure où il n'y a pas d'attente préconçue et que ce soit utilisé de manière authentique.

5 bonnes raisons de dire « Je t’aime »selon Gabrielle Limoges

  •  C’est bon pour l’estime de soi : La vôtre et celle de la personne à qui vous exprimez cette affection sincère qui vous remplit le cœur. 
  • Les liens avec la personne à qui on dit « Je t’aime » sont renforcés : En effet, comme l’être humain est complexe, les relations humaines sont elles aussi parfois compliquées. 
  • Cela évite les regrets : Beaucoup d’individus tiennent pour acquis que les personnes de leur entourage savent combien ils les apprécient… Jusqu’au jour où cette personne disparait de leur vie et là, soudainement, ils remettent cette affirmation en doute. « Savait-elle à quel point je l’aimais ? » 
  • Cela peut éviter beaucoup de souffrances à quelqu’un qui nous est cher: En effet, ces moments de partage sont riches et remplissent les personnes qui les vivent d’une chaleur qu’ils peuvent emporter avec eux et s’y réchauffer en cas de tristesse.
  • C’est bon pour notre société tout entière : Puisque l’amour c’est contagieux et que ça fait partie de ces choses qui se multiplient facilement ; le dire, l’écrire, le chanter, le crier donnera aux personnes à qui vous le dites l’envie d’en faire autant.

L'organisme de bienfaisance Une Affaire de Famille souhaite pouvoir générer dans la société un mouvement contagieux d’amour et de solidarité.

« Ensemble, faisons de notre communauté, un réseau de soutien, solide et fiable ! »

 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Budget participatif: la promenade Notre-Dame-du-Sourire bientôt réaménagée

Dans le cadre du troisième budget participatif de la Ville de Salaberry-de-Valleyfield la population a parlé : la promenade Notre-Dame-du-Sourire bénéficiera d’un montant de 50 000 $ pour son réaménagement. Une rampe de mise à l’eau destinée aux amateurs de sports nautique y sera installée, tel que suggéré par la citoyenne Sarah Brunette. Ce ...

L'APOAC tiendra son assemblée générale annuelle

L’Association des personnes d’origines africaines et caribéennes (APOAC) tiendra son assemblée générale annuelle le 25 mai prochain à 19h, au Pavillon Bel-Air situé au 554, Pie-XII, à Vaudreuil-Dorion. L’administration profitera de l’occasion pour présenter l’organisation et faire le bilan des activités tenues dans la dernière année. Le ...

O’Hangar; la nouvelle image de marque du magasin communautaire de Salaberry-de-Valleyfield

Moisson Sud-Ouest lançait aujourd’hui la nouvelle image de marque du magasin communautaire, anciennement connu sous le nom de la brocante de la Fondation de la Baie St-François. Si son image fait peau neuve, les habitués peuvent se rassurer : l’organisme demeure au même endroit, soit au sous-sol de l’église Immaculée-Conception du quartier ...