Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Du 1er au 7 mars

Une première Semaine nationale de la lutte contre l’exploitation sexuelle des mineurs

durée 12h00
1 mars 2022

Le gouvernement du Québec souligne la tenue de la première Semaine nationale de la lutte contre l'exploitation sexuelle des mineurs, qui se déroulera dorénavant chaque année du 1er au 7 mars. Une Journée sur le même thème se tiendra également le 4 mars prochain.

Ces deux événements font suite à une recommandation de la Commission spéciale sur l'exploitation sexuelle des mineurs et à l'adoption à l'unanimité d'une motion par l'Assemblée nationale, en mars 2021.

Pour l'occasion, la vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Geneviève Guilbault, rappelle que la lutte contre l'exploitation sexuelle constitue une priorité nationale.

« Plus du tiers des personnes en situation de prostitution sont mineures, et l'âge moyen d'entrée dans ce milieu est de 14 ans au Canada. Les victimes d'exploitation sexuelle subissent de graves conséquences, qui se poursuivent souvent bien au-delà de leur majorité. C'est pourquoi il m'importe que tous se mobilisent pour poser des gestes concrets, non pas uniquement durant la Semaine nationale, mais tout au long de l'année », déclare Mme Guilbault.

Elle annonce aussi le lancement d'une campagne nationale de communication, qui vise notamment à sensibiliser les adolescents ainsi que leurs parents aux pièges et aux conséquences de l'exploitation sexuelle.

Dans le cadre de cette première semaine thématique, le ministère de la Sécurité publique diffuse du matériel de sensibilisation destiné aux organismes d'aide en matière d'exploitation sexuelle et aux organisations qui souhaitent se joindre à la cause. Les citoyennes et citoyens sont aussi invités à modifier leur photo de profil sur les médias sociaux en signe de soutien. Par ailleurs, des initiatives seront menées par différents partenaires afin de joindre des clientèles plus ciblées.

Le 3 décembre dernier, le gouvernement du Québec dévoilait son Plan d'action gouvernemental 2021-2026 en réponse aux recommandations de la Commission spéciale sur l'exploitation sexuelle des mineurs - Briser le cycle de l'exploitation sexuelle. Ce dernier prévoit des investissements de 150 M$ sur 5 ans pour réaliser 37 mesures réparties en 5 axes d'intervention visant à agir sur tous les fronts.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 12h00

Sondage : pour quelle raison déménagez-vous cette année ?

Peut-être ferez parti de ces québécois qui empileront des boîtes, tasseront de l'électro et démonteront des meubles samedi prochain. Le 1er juillet s'en vient et pour beaucoup ce sera un nouveau départ.  Mais pourquoi déménagez-vous ? Qu'est ce qui vous motive à passer la journée à suer plutôt qu'à profiter de l'été qui s'installe enfin ...

24 juin 2022

Les feux d'artifice et les chiens ne font pas toujours bon ménage

Que serait la Fête nationale sans des feux d'artifice ? Si l'être humain a tendance à s'émerveiller devant ces explosions de lumières, les chiens quant à eux en sont bien souvent effrayés. La peur chez les animaux de compagnie peut se manifester de différentes façons. Tremblements, salivation excessive, bâillement, pleurnichage, grognement, ...

23 juin 2022

Un été en trois temps pour la Chambre de commerce et d'industrie de Beauharnois-Valleyfield-Haut-Saint-Laurent

C’est à l’occasion d’une activité prenant la formule d’un 5 à 7 que la Chambre de commerce et d’industrie Beauharnois-Valleyfield-Haut- Saint-Laurent a levé le voile sur sa programmation estivale 2022. Après une pause forcée de deux ans, la CCIBVHSL revient en force cette année avec une panoplie d’événements qui sauront plaire à tous. Un été ...