Publicité

22 décembre 2021 - 10:00

Conférence de presse ce soir à 18 h

Restrictions sanitaires: difficiles décisions pour Legault juste avant Noël

Par La Presse Canadienne

Tandis que le nombre de nouveaux cas de COVID−19 bat un record et que Montréal déclare l’état d’urgence, le Québec sera confronté à «des choix très difficiles», prévient le premier ministre François Legault, qui tiendra un point de presse aujourd'hui à 18 h.

«Ce qui nous guide, c’est la capacité qu’on aura ou non de soigner les Québécois malades dans les prochaines semaines », écrit le premier ministre sur Twitter mardi en fin d’avant−midi.

Le Québec continue de battre des records au chapitre des nouvelles infections à la COVID−19: il a franchi mardi la barre des 5000 cas quotidiens, du jamais vu depuis le début de la pandémie, il y a 21 mois.

Le bilan de mardi fait état de 5043 nouveaux cas, pour un total de 495 337 personnes infectées depuis le début de la crise. On a réalisé lundi 42 303 prélèvements de dépistage.

Le variant Omicron a également supplanté rapidement le variant Delta au Québec, selon des données publiées en après−midi par l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ). Il estime que 80 % des cas au Québec sont liés au variant Omicron. 

Le premier cas confirmé au Québec n’a été détecté qu’il y a trois semaines. Le variant inquiète en raison des nombreuses mutations dans son génome, qui lui confèrent une infectiosité accrue. «Il existe encore peu de données sur la gravité clinique du variant Omicron et de la manière dont il est influencé par la vaccination ou l’immunité préexistante», explique l’INSPQ dans un communiqué. 

On déplorait mardi matin huit nouveaux décès de la COVID−19, pour un total de 11 650 depuis mars 2020. Le nombre d’hospitalisations est aussi en hausse, de 18 par rapport à la veille, pour atteindre maintenant 415.

Par ailleurs, 88 personnes étaient aux soins intensifs mardi, en hausse de six par rapport à la veille.

En ce qui concerne la vaccination, 76 356 doses administrées s’ajoutent, soit 73 188 dans les dernières 24 heures et 3168 avant le 20 décembre, pour un total de 14 435 353 doses administrées au Québec. On a aussi administré hors Québec en tout 244 642 doses, pour un total cumulé de 14 679 995 doses reçues par les Québécois.

État d’urgence à Montréal
Le même jour, la Ville de Montréal a déclaré l’état d’urgence sur son territoire. La mairesse Valérie Plante, qui a déclaré, samedi dernier, avoir contracté la COVID−19, en a fait l’annonce en avant−midi dans une conférence de presse virtuelle.

L’état d’urgence permet à la Ville de faire des interventions nécessitant des travailleurs ou des ressources matérielles sans passer par un appel d’offres. «C’est un outil de plus pour assurer la continuité des services publics pendant la crise sanitaire et soutenir le réseau de la santé et les personnes vulnérables», a déclaré la mairesse. 

L’état d’urgence avait été décrété pour une première fois à Montréal le 27 mars 2020 et n’avait été levé que le 23 août dernier. Dans le cas présent, l’état d’urgence a été décrété pour 48 heures et devra être reconduit par le Conseil d’agglomération de Montréal.

À Québec, la conseillère municipale Marie−Pierre Boucher, de l’équipe du maire Bruno Marchand, a été déclarée positive à la COVID−19, a annoncé le cabinet du maire. Mme Boucher était en isolement préventif depuis le 18 décembre dernier et n’aurait pas eu de contacts avec d’autres élus.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.