Publicité

9 décembre 2021 - 12:04 | Mis à jour : 12:11

À la suite de l’obtention du Prix Intersection

Remerciements aux partenaires de la campagne « Pas de cell au volant, c’est gagnant !

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

La MRC de Beauharnois-Salaberry saisissait l’occasion ce 8 décembre lors de la tenue de son Comité de sécurité publique pour adresser ses remerciements aux partenaires de la campagne de sécurité routière « Pas de cell au volant, c’est gagnant! » qui s’est déployée au cours des 3 dernières années.

Cette initiative s'est récemment méritée le Prix Intersection décerné par la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ).

On reconnaît sur la photo, de gauche à droite (dans l’ordre des figures), M. Marc Rémillard, directeur général du Cégep de Valleyfield, M. Alain Brault, maire de Saint- Urbain-Premier, M. Martin Dumaresq, maire de Saint-Étienne-de-Beauharnois, Mme Nathalie Langevin du Service de Police de Châteauguay, Mme Évelyne Cazelais de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), M. Miguel Lemieux, préfet de la MRC et maire de Salaberry-de-Valleyfield, M. Yves Daoust, préfet suppléant et maire de Saint-Louis-de-Gonzague, Mme Sandra Morin de la Sûreté du Québec, M. Jean-François Gendron, maire de Saint-Stanislas-de-Kostka, M. Guy Longtin, coordonnateur aux communications à la MRC, M. Patrick Bertrand, directeur de poste de la Sûreté du Québec à Salaberry-de-Valleyfield, M. Alain Dubuc, maire de Beauharnois, Mme Catherine Parent, coordonnatrice au développement culturel à la MRC et M. Pierre Montreuil, conseiller politique au bureau du député Claude Reid.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.