Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Salaberry-de-Valleyfield

Le prestigieux Prix Persillier Lachapelle remis à Céline Lefebvre de l'organisme Liberté de choisir

Chargement du vidéo
durée 18h00
1 décembre 2021
Marie-Claude Pilon
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Voir la galerie de photos

Ce 30 novembre, le ministre de la santé et des Services sociaux, Christian Dubé et le ministre délégué à la santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant, ont fait l'annonce des lauréat des Prix d'excellence 2020. Parmi eux, Céline Lefebvre très impliquée au sein de l'organisme Liberté de choisir. 

En raison du contexte sanitaire les activités liées au Prix d'excellence 2020 ont été suspendues. Cependant, les lauréats mérites d'être honorés et ce malgré quelques mois de retard.

Le prix Reconnaissance de carrière Persillier-Lachapelle - organisme communautaire est remis à Céline Lefebvre. Ce prix reconnait l’engagement de cette femme de coeur à l’amélioration des soins et des services de santé et de services sociaux du Québec. Ils soulignent la carrière exceptionnelle qu'elle a mené au sein de l'organisme

Liberté de choisir.

La lauréate a su marqué son environnement et a démontré ses qualités humaines et professionnelles par des actions, des initiatives et des réalisations hors du commun. Sa carrière aura été consacrée à l’amélioration de la qualité des services, du bien-être des jeunes et de leur famille ainsi qu’au développement et à l’amélioration des services offerts en promotion des saines habitudes de vie et en prévention des dépendances.

« Ce prix est grandement mérité, Céline est une passionnée, une femme exceptionnelle qui a su accompagner, former et soutenir la relève en prévention des dépendances. Elle a laissé sa marque auprès des intervenants jeunesse de Liberté de choisir mais également de toutes les autres organisations partenaires de partout au Québec. Je suis tellement fière que Céline puisse partir à la retraite avec cette belle et grande reconnaissance du réseau de la santé et des services sociaux. » précise Marie-Josée Dumas, directrice de Liberté de choisir, qui a posé la candidature de Mme Lefebvre.

Ces prix ont été nommés ainsi en l’honneur du Dr Emmanuel Persillier-Lachapelle. Né à Montréal en 1845, il fut l’un des précurseurs du mouvement social et communautaire. Dévoué à son malade, préoccupé par l’enseignement clinique et la recherche, administrateur habile, le Dr Persillier-Lachapelle a mis toutes ses compétences et ses qualités humaines et professionnelles au service de la médecine, des malades, des hommes et des femmes de sa communauté. Le Dr Persillier-Lachapelle est décédé en 1918.

On peut écouter le message vidéo sur le sujet en annexe à cet article. 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


7 août 2022

Une veille d'orages violents est en vigueur pour la région du Suroît

En ce dimanche 7 août, les régions de Beauharnois-Salaberry et de Vaudreuil-Soulanges sont touchés par une veille d'orages violents émis par Environnement Canada.  Selon cette alerte météo, les conditions sont propices à la formation d'orages violents pouvant produire des rafales fortes et de la pluie torrentielle cet après-midi et ce ...

6 août 2022

La Caisse Desjardins de Beauharnois pleure le départ d'un de ses anciennes dirigeantes

Le 5 juillet dernier, la Caisse Desjardins de Beauharnois a rendu hommage, via sa page Facebook officielle, à Angélique Jacques, une de ses anciennes dirigeantes dont elle venait d'apprendre le décès.  C'est en 1997 que Mme Jacques s’implique auprès du conseil d’administration de la Caisse à titre de dirigeante. Elle est la première femme à ...

5 août 2022

On lève notre verre en l'honneur de la journée mondiale de la bière

C’est la journée mondiale de la bière! Voilà la raison parfaite pour amorcer la fin de semaine. La bière est la boisson la plus consommée au monde. D’ailleurs, saviez-vous qu’elle a été créée par des femmes il y a plus de 9 000 ans ? À cette époque, les hommes préféraient donc boire du vin, justifiant que c’était une boisson pour les femmes. Un ...