Publicité

8 novembre 2021 - 08:00

Bénévoles recherchés pour cette activité annuelle

Retour à la collecte de rue pour La guignolée des médias

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Moisson Sud-Ouest annonce le retour de la Guignolée des médias, événement phare de son organisme et  qui n’a malheureusement pas été possible l’an passé dû aux conditions exceptionnelles reliées à la pandémie. La collecte en sera à sa 18e édition cette année et se tiendra le jeudi 2 décembre prochain.

À cette occasion, des points de collecte seront positionnés un peu partout sur le territoire desservi par Moisson Sud-Ouest soit dans les MRC de Beauharnois-Salaberry, du Haut-Saint-Laurent et de Vaudreuil-Soulanges. 

Bien évidemment, le don en ligne restera également possible via le site web de l’organisme au www.moissonsudouest.org.

Chaque année, le succès de cet évènement d’envergure nationale est au rendez-vous grâce à la participation des municipalités du Suroît, des partenaires locaux et des centaines de bénévoles qui acceptent généreusement de contribuer à l’organisation de cette journée.

D’ailleurs, Moisson Sud-ouest cherche présentement des bénévoles pour assurer le bon déroulement de la journée. « Nous avons besoins de gens pouvant donner de 2 à 12 heures de leur temps pour soutenir notre cause » mentionne Marjolaine Lacroix, coordonnatrice en relation avec le milieu chez Moisson Sud-Ouest. Alors, que vous soyez seul ou en groupe, il s’agit d’une excellente façon de vous impliquer dans votre région!

« La guignolée des médias est une activité incontournable qui s’inscrit dans un effort collectif d’entraide auprès des familles et des aînés qui sont touchés par l’insécurité alimentaire dans la région, et ce tout au long de l’année », souligne Geneviève St-Jacques Thériault, directrice développement et philanthropie de Moisson Sud-Ouest.

Au cours de la dernière année, Moisson Sud-Ouest a récupéré, trié et redistribué plus de 707 147 kg de denrées pour une valeur de 6 851 843,69$. Selon le bilan-faim 2021, l’organisme est venu en aide à plus de 8 300 personnes par mois dont 44% sont des enfants. Les dernières statistiques reçues brossent un portrait inquiétant quant à la hausse des demandes de soutien alimentaire dans la région.

« Les besoins ont bondi de 30% depuis le début de la pandémie et ils ne vont pas diminuer. Au contraire, beaucoup de familles s’appauvrissent » mentionne Stéphane Spisak, directeur général de Moisson Sud-Ouest.

Vous désirez vous impliquer? Veuillez contacter Mme Marjolaine Lacroix par courriel à l’adresse [email protected] ou par téléphone au 450 377-7696 poste 26.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.