Publicité

26 octobre 2021 - 09:00 | Mis à jour : 09:16

47 ans d'implication bénévole

Saint-Urbain-Premier fait ses adieux à une précieuse bénévole

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

C'est via une publication sur sa page Facebook officielle que la Municipalité de Saint-Urbain-Premier souligne le départ de l'une de ses précieuses bénévoles. Le 5 octobre dernier, la responsable de la bibliothèque, Doris Comeau, passait le flambeau à la relève après 47 ans de bénévolat dans divers domaines. 

De ce nombre, elle a passé neuf ans à la tête de la Bibliothèque Armand-Miller. L'heure du repos est arrivé pour elle. De nombreuses tâches sont associées au bon fonctionnement d’une bibliothèque municipale : gestion du personnel bénévole, soutien informatique au logiciel ASO, supervision de la préparation matérielle, acquisition des fournitures, supervision du comité d’acquisition, entre autres. Se sont ajoutées l’établissement des consignes sanitaires pour les bénévoles et les usagers lors des réouvertures partielle et complète au public. Tout un défi!

Issue du milieu des affaires, Mme Comeau s’est employée à mettre en place les bonnes pratiques de service à la clientèle. Elle a toujours placé les besoins et la satisfaction des usagers de la bibliothèque au premier rang de ses priorités. En tant que gestionnaire de ressources humaines, elle savait combien la cohésion de l’équipe est importante. Nous pouvons affirmer que les membres de son équipe ont beaucoup apprécié toutes ces années à « bénévoler » à ses côtés.

Au passage, Doris s’est découvert une passion pour la lecture. Non seulement demeurera-t-elle présente au sein de l’équipe de bénévoles pour assurer une transition harmonieuse, mais elle continuera également de fréquenter la bibliothèque pour son propre plaisir. " Nous la remercions du fond du cœur pour l’investissement remarquable qu’elle a démontré, pour le bien de notre bibliothèque, au grand bonheur des citoyens et citoyennes, et de tous ceux qui ont collaboré avec elle, de près ou de loin", conclut la localité. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.