Publicité

30 septembre 2021 - 10:00

Résultats préliminaires

L'efficacité des deux doses de vaccin validée

Par Mathieu Savard, Journaliste

L’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) a présenté hier les résultats préliminaires d’une étude sur l’efficacité des vaccins contre la COVID-19 après l’administration de la deuxième dose.

L'étude qui a été mené auprès des gens âgés de 18 ans et plus couvre la période du 14 mars au 11 septembre 2021.

Selon l'étude: «Parmi les 181 personnes décédées de la COVID-19 durant la période à l'étude, seulement 3 avaient reçu deux doses de vaccin, ce qui se traduit par une efficacité vaccinale contre les décès de plus de 97 % » (INSPQ,2021).

Les risques qu'une personne vaccinée soit hospitalisée sont aussi beaucoup plus bas: « Les résultats montrent une très bonne efficacité vaccinale (> 92 %) contre les hospitalisations quel que soit le vaccin utilisé »(INSPQ,2021).

Il est aussi démontré que certains vaccins sont plus efficaces: «L’efficacité vaccinale contre toutes infections (asymptomatiques, symptomatiques, ambulatoires ou hospitalisées) causées par l’ensemble des SRAS-CoV-2 est supérieure ou égale à 90 % chez les personnes ayant reçu deux doses de vaccins à ARNm (Comirnaty de Pfizer ou SpikeVax de Moderna) et chez celles qui ont reçu une première dose du vaccin d'AstraZeneca (Vaxzevria/Covishield) suivie d’une deuxième dose d’un vaccin à ARNm. Néanmoins, l’efficacité est plus faible (82 %) chez celles ayant reçu deux doses du vaccin Vaxzevria/Covishield »(INSPQ,2021).

Le maintien de l'efficacité vaccinale reste aussi très encourageant avec une protection de 86% contre les infections après 5 mois et plus et de 90% contre les hospitalisations.

*L'étude qui a été publié le 29 septembre 2021 ne prend pas en compte les gens avec une dose et un test positif à la COVID-19.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.