Publicité

23 septembre 2021 - 08:00

Salaberry-de-Valleyfield

Une annexe de l'Université McGill sera construite dans l'Écoparc

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

L’Université McGill s’établira sur le territoire de Salaberry-de-Valleyfield. C’est ce qui a été dévoilé ce mardi 21 septembre lors de la réunion régulière mensuelle du conseil municipal.

Plus spécifiquement, c’est dans l’Écoparc, situé en bordure de l’autoroute 530 que l’établissement universitaire construira un bâtiment d’un minimum de 41 000 pieds carrés. « Des livres appartenant à la bibliothèque de l’institution y seront entreposés. Elle nous a approché récemment pour trouver un terrain pour accueillir cet édifice. Présentement, sa bibliothèque est trop à l’étroit et un autre bâtiment est nécessaire pour stocker les volumes en trop. Lorsque les étudiants auront besoin d’un des volumes entreposés ici, un employé viendra les chercher », a expliqué le maire Miguel Lemieux lors de l’assemblée.

Fait intéressant: c’est l’Université McGill qui a fait les premiers pas vers la Ville pour s’installer sur son territoire. « Les négociations ont été très vite et se sont conclues par la vente d’un terrain pour 483 363,31$. À partir de la signature de la transaction chez le notaire, le nouveau propriétaire dispose de 60 jours pour effectuer tous les tests requis (sol contaminé ou autre) et par la suite la construction peut débuter », a-t-il ajouté.

Le maire a indiqué que l’Université McGill semblait vouloir que le chantier débute rapidement.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.