Publicité

20 septembre 2021 - 16:00

Fin septembre et début octobre

Deux conférences virtuelles à venir pour l'Association pulmonaire du Québec

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Depuis le mois de juin 2020, l’Association pulmonaire du Québec (APQ) propose des rencontres virtuelles de façon hebdomadaire aux personnes atteintes de diverses maladies pulmonaires. À court terme, deux rencontres s'ajoutent au calendrier de l'organisme pour les intéressés. 

Devant le succès de ces événements virtuels, l’APQ offre deux nouveaux groupes, dont un concernant la fibrose pulmonaire idiopathique et un sur le sujet de l’apnée du sommeil. Quatre rencontres par année sont présentées dans chacun des groupes. Ceux et celles désirant en apprendre davantage sur ces maladies sont invités à participer.

Groupe fibrose pulmonaire idiopathique

Lundi 27 septembre de 13h30 à 15h

Sujet : La fibrose pulmonaire : À la recherche de ses causes et mécanismes.
 

Par le Dr André Cantin, pneumologue au service de pneumologie du Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke.

Groupe d’apnée du sommeil

Lundi 4 octobre de 19h à 20h30
Sujet : Petits et grands inconforts lors de l’utilisation de mon appareil CPAP. Comment y remédier?

 

Par Nadine Larochelle et Chantale Hébert, inhalothérapeutes d’Apnée Santé.

Les rencontres se font par le biais de l’application Zoom et les participants inscrits recevront l’invitation à 8h le matin de chacune des rencontres incluant le lien permettant de se connecter aux événements à l’heure de celles-ci.

Inscriptions et informations sur poumonquebec.ca, section « Groupes d’entraide virtuels ».

Pour plus d’informations, communiquez avec Elaine Bilodeau au 514-287-7400 #230. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.