Publicité

8 septembre 2021 - 08:00

Mobilisation

Imagerie médicale : mobilisation face au silence radio du gouvernement Legault

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Les technologues en imagerie médicale et les professionnel·le·s de l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) de ce domaine d’activité se mobilisent aujourd’hui pour réclamer une meilleure reconnaissance de la part du gouvernement ainsi que des actions claires pour les listes d’attente ains que l’attraction et la rétention de la main-d’œuvre.

Pour le syndicat, représentant plus de 5 300 technologues en imagerie médicale, en radio-oncologie, en médecine nucléaire et en électrophysiologie médicale, l’heure est grave. « Les salarié·e·s du domaine de l’imagerie médicale croulent sous la surcharge et sont épuisé·e·s. Depuis le début de la pandémie, le gouvernement ne leur accorde pas la même considération qu’à leurs collègues qui travaillent à leurs côtés, dans les mêmes départements et sur les mêmes étages », souligne Francis Collin Représentant national de l’APTS au CISSS de la Montérégie Ouest. « C’est comme si le gouvernement avait décidé d’ignorer la situation. Il trouve toujours de l’argent quand il s’agit d’offrir des contrats lucratifs au privé. Mais quand il est question d’améliorer les services publics afin d’offrir des soins de qualité à la population, il n’a plus un sou. »

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a autorisé les établissements à recourir aux cliniques privées afin de diminuer leurs listes d’attente au début de 2021. Mais, faute de personnel dans salles d’examen du réseau public, force est de constater que rien n’a changé. La surcharge de travail causée par la pénurie de main-d’œuvre et le manque de reconnaissance envers ces professions, sciemment ignorées par le gouvernement caquiste, n’ont fait qu’aggraver la situation. « La solution est simple, l’attraction et la rétention du personnel passe par la valorisation et la reconnaissance des professions, notamment avec des incitatifs financiers. Il est grand temps que l’apport de l’imagerie médicale au système de santé soit reconnu à sa juste valeur », de conclure Francis Collin.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.