Publicité

11 août 2021 - 12:00 | Mis à jour : 12:11

Une partie du village était détruite en 1921

Le 10 août, une date importante pour la Municipalité de Sainte-Martine

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Ce 10 août est une journée importante dans l'histoire de la Municipalité de Sainte-Martine. Pour comprendre pourquoi, il faut reculer en 1921, il y a exactement cent ans, alors qu'un incendie détruit une partie du village. Pourquoi? Puisque le nombre de pompiers locaux était insuffisant, des secours ont été demandés à Montréal, Beauharnois et Valleyfield. 

Au terme du sinistre, les dommages étaient évalués à 88 000$, une somme astronomique pour l'époque. L'anecdote est racontée aujourd'hui sur la page Facebook du Service de sécurité incendie de la municipalité. 

À la suite de cet événement marquant, en novembre 1924, soit plus de trois ans plus tard, le conseil municipal décidé d'adopter un règlement imposant une taxe spéciale aux propriétaires du village. Celle-ci visait à couvrir les frais d'achat d'une pompe à incendie à essence tirée par des chevaux et des accessoires nécessaires pour combattre les incendies. 

Un second  règlement de protection des incendies est aussi adopté. On y retrouvait, entre autres, l’obligation pour tout propriétaire de se pourvoir de seaux à incendie.

À l'époque, on ne le sait pas encore, mais ces règlements jettent les bases de la mise sur pied du Service de sécurité de Sainte-Martine. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.