Publicité

23 juin 2021 - 17:16 | Mis à jour : 17:53

Un guichet unique

Valleyfield crée une nouvelle entité afin de développer l’offre récréotouristique du centre-ville

Benjamin Richer

Par Benjamin Richer, Journaliste

Le maire de Salaberry-de-Valleyfield, Miguel Lemieux, a annoncé ce mercredi, en conférence de presse au parc Delpha-Sauvé, la création d’une nouvelle entité nommée Destination Valleyfield qui aura comme but de gérer et de développer l’offre récréotouristique du centre-ville.

« Cette annonce est l’aboutissement d’une longue réflexion rendue inévitable par le succès qu’ont rencontré les initiatives des dernières années telles que Flotel, les bateaux électriques ou encore la location de kayaks et de planches à pagaie. Cette popularité n’a fait que confirmer que Salaberry-de-Valleyfield dispose de tous les atouts pour devenir une destination récréotouristique de premier plan », souligne le maire Miguel Lemieux.

C’est donc afin de mieux connaître cette offre et soutenir les activités que la Ville lance l’entité Destination Valleyfield, qui jouit d’une nouvelle identité visuelle grâce à l’Agence Zel.

Cette dernière assurera la coordination des campagnes promotionnelles, mais aussi les ententes avec les différents acteurs en place en bonifiant l’offre touristique, ce qui sera notamment bénéfique pour les commerçants et restaurateurs du coin. 

Elle sera aussi responsable de l’accueil récréotouristique ainsi que le développement de l’expérience client. « Destination Valleyfield permettra de passer au niveau supérieur », ajoute-t-il. 

L'offre touristique sera surtout centrée sur la saison estivale avec le nautisme et le cyclisme, déjà bien présents dans la ville. 

L’expérience client

« On a un potentiel énorme. Par contre, on a identifié une certaine lacune qu’on avait, c’est qu’il manquait une espèce de ligne directrice. Il y a toute sorte d’offres différentes, qui ont été pensées indépendamment les unes des autres jusque dans une certaine mesure », constate M. Lemieux.

Destination Valleyfield viendra donc faciliter la vie des touristes en regroupant l’offre sur une même plateforme et en les redirigeant aux bons endroits selon l’activité qu’ils souhaitent faire. Cela prendra essentiellement la forme d’un guichet unique, où sera réuni sous un même toit l’offre de service-conseil, la réservation d’activités et un service de conciergerie pré et post-passage.

« Par exemple, un touriste ayant réservé une nuitée dans un de nos centres d’hébergement sera contacté avant même son arrivée et se verra offrir des suggestions et de l’assistance pour la planification de son séjour : vélos, kayaks, restaurants, billets de spectacle, etc. Il sera aussi possible, par l’entremise d’un nouveau site Web, d’effectuer toutes ses réservations sur une plateforme unique. Les commentaires seront ensuite recueillis après chaque visite afin de pouvoir constamment s’améliorer », explique M. Lemieux.

Le tout se veut proactif et au service des visiteurs. « Si quelqu’un arrive dans sa chambre et avait le gout d’aller essayer un vélo, bien le vélo va l’attendre. On veut que la visite soit la plus agréable possible et que le visiteur ne se casse pas la tête à découvrir l’offre et à qui s’adresser pour y avoir accès […] J’appelle et Destination Valleyfield fait le travail à ma place », prévoit-il. 

Installations publiques

Destination Valleyfield aura également la tâche de développer l’accès au club nautique et au chalet Jean-H.-Besner, connu comme étant le « chalet du parc Sauvé ». M. Lemieux indique qu’il s’agit de deux bâtiments qui possèdent un réel potentiel et que la Ville pourra redonner en partie à la population.

« Les citoyens auront davantage accès à ce qui est, après tout, leur chalet, car il pourra être loué pour des événements privés comme un petit mariage ou un party de retraite. En ce qui concerne le club nautique, Destination Valleyfield sera bien positionnée pour parvenir à bonifier son utilisation et lui donner un rôle important », soutient-il.

En ce qui concerne l’ouverture au public de la tour des Régates, M. Lemieux affirme vouloir en faire un élément central. « On veut clairement se positionner comme une ville phare. On a un emblème qui a un besoin d’amour et qu’on va lui en donner. On va en faire notre phare, on veut le rendre accessible à la population », témoigne-t-il.

Cela passera entre autres par l’ajout de passerelles, mais le design final n’est pour l’instant pas complété. D’autres annonces suivront à ce sujet.

Les prochains mois seront consacrés à confirmer l’équipe de direction, peaufiner l’image de marque et établir les relations avec les partenaires afin que Destination Valleyfield soit pleinement opérationnelle pour la saison estivale 2022. Le volet promotionnel est toutefois déjà assuré pour l’été.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Valleyfield se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Valleyfield collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.